har The 5000 Yards Review : Philadelphia - LatestNFL : News sur la NFL

LaDainian Tomlinson prend sa retraite


Le grand LaDainian Tomlinson a décidé de quitter le monde du football à 32 ans. Le joueur ne trouvant plus d'équipe après un petit passage chez les Jets il signera un contrat d'une journée aux Chargers de San Diego.
Le coureur vedette des années 2 000 quitte donc la NFL et pourra rejoindre le Hall Of Fame d'ici 2017.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

Chad Ochocinco signe à Miami


Le Wide Receiver déjanté Chad Ochocinco apparaitra une nouvelle fois dans Hard Knocks.
En effet le joueur viens de signer un contrat avec les Miami Dolphins, le deal est pour un an.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

LatestMailbag : 2ème édition


C'est reparti pour le Mailbag made by Kuro.
Cette semaine retrouvez de l'attaque et toujours plus d'information à se mettre sous la dent. N'hésitez pas à continuer d'envoyer vos questions sur l'adresse prévue à cet effet

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

Hard Knocks 2012 à Miami


Ce seront finalement les Miami Dolphins qui recevrons l'émission de HBO, Hard Knocks cette année.
L'équipe ouvrira les portes des training camps aux caméras et aux téléspectateurs, LatestNFL vous sous titra les épisodes.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

C.T.E : trois lettres pour une cause importante


L'ami Kuro s'est penché sur cette maladie définie par trois lettres CTE et qui touche beaucoup de footballeur retraités.
Peu après le décès de Junior Seau il est temps de mieux comprendre les conséquences de la violence dans notre sport.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news
Une erreur est survenue dans ce gadget

The 5000 Yards Review : Philadelphia

par Kuro On 3/09/2012 02:00:00 PM
Continuons de parcourir la NFC East en regardant de plus près les Eagles de Philadelphia. Y'en a des choses à dire.



A lire en se passant des extraits radio de fans de Philly donnant leur avis sur leur équipe.




PHILADELPHIA EAGLES
2e NFC East ~ 8-8
De grands noms ne font pas une grande équipe






Les prévisions de Madame Soleil 2011


Destruction entière de la ligue et victoire au Superbowl avec les mains dans le dos. Du moins c'est que tout le monde attendait avec la rafle de FA des Eagles pendant l'off-season : Cullen Jenkins, Nnamdi Asomugha, Jason Babin et Dominique Rodgers-Cromartie dans l'échange qui a laissé partir Kevin Kolb aux Cardinals... de quoi vous booster une défense pour accompagner une attaque de feu où Michael Vick, DeSean Jackson, Jeremy Maclin, Brent Celek ou LeSean McCoy officient déjà. Le backup Vince Young avait dit tout haut ce que tout le monde pensait tout bas : c'était la "Dream Team". Restait à voir comment tout ce beau monde allait pouvoir s'entendre, surtout avec un lock-out qui avait écourté la présaison.



La saison


@St.Louis 31-13, @Atlanta 31-35, Giants 16-29, San Francisco 23-24, @Buffalo 24-31, @Washington 20-13, Dallas 34-7, Chicago 24-30, Arizona 17-21, @Giants 17-10, New England 20-38, @Seattle 14-31, @Miami 26-10, Jets 45-19, @Dallas 20-7, Washington 34-10.



La réalité


La carte spéciale Eagles
'Tain merci Philly, vous voyez ce titre à deux balles que je suis obligé de pondre ??? "De grands noms ne font pas une grande équipe". Sans blague ? Dites donc, Dr. PsyDuGenou, vous en avez d'autres sous le coude ? Mais bien sûr, "quelque fois pour avancer il faut savoir reculer" et "aujourd'hui l'homme connaît le prix de toute chose et la valeur d'aucune" (bon j'avoue celle-là c'est d'Oscar Wilde). Remarquez grâce à notre ami Vince Young qui devient aussi dangereux avec un ballon qu'avec un micro (pour ses partenaires), y'a plein de titres que j'aurais pu utiliser : "Cream Team", "Crash Team", "Nightmare Team", "Dream Creamed" etc etc. Sacré Vince, ne change pas, on a toujours besoin d'un plus rigolo que soi.

Donc voilà, l'équipe qui était une constellation de stars a fait un démarrage catastrophique à 4-8 avant de finir par redresser la barre (et sauver le poste d'Andy Reid en même temps) avec 4 victoires d'affilée pour au moins terminer à .500. Certes, on n'avait pas forcément besoin de la grande tronche de VY pour se rendre compte qu'en effet cette équipe promettait de belles choses sur le papier. Le problème c'est qu'il y a eu deux contretemps, reliés tous les deux au fait que les grands noms signés en FA étaient surtout défensifs : une défense a besoin des entraînements de pré-saison pour trouver une coordination et un rythme, et ça n'aide sûrement pas quand votre DC... est votre ancien COACH DES LINEMEN OFFENSIFS, Juan Castillo.

Mais commençons dans le bon sens, par l'attaque. Car les griefs ne sont pas uniquement défensifs, oooooh que non. Après avoir été le chouchou de 2010, Michael Vick a rempilé pour une saison qui s'est avéré bien moins explosive que la précédente, et pas besoin d'aller plus loin que les chiffres pour le prouver : il a joué 1 match de plus que l'année dernière, subissant une blessure au milieu de la saison et ratant 3 matchs. Il n'y a qu'en yards à la passe qu'il a fait mieux avec 3303 yards (3018 en 2010), sinon tous les autres chiffres sont moins bons : 59.8% (62.6%), 18 TD (21 TD) et 14 INT (6 INT). Son jeu de course a été un peu plus efficace (76 courses pour 589 yards), mais il n'a marqué qu'1 TD contre 9 en 2010. Cependant je ne lui en tiendrais pas rigueur avec le monstre qu'il a eu derrière lui (j'y arrive). Tiens et le pote Vince d'ailleurs, il a fait quoi ? 57.9%, 866 yards, 4 TD et 9 INT. 'Nuff said.

LeSean McCoy, monstre
Le monstre dont je parle, c'est bien évidemment Brian Westbroo... ah non attendez que je me frotte les yeux. Pardon, c'est LeSean McCoy. Je confonds tous ces coureurs/receveurs avec Andy Reid. McCoy nous a fait une saison digne de son plus illustre prédécesseur à ce poste en étant un vrai cheval avec 273 portés pour 1309 yards et 17 TD, mais également une menace à la réception avec 48 catchs pour 315 yards et 3 TD. Yep, McCoy compte donc pour 20 des 46 TD des Eagles, pas loin de la moitié. Il a pu pour cela s'appuyer sur une ligne offensive très compétente en run-block où règne l'un des meilleurs guard de la ligue, Evan Mathis.

Ok bon attendez, ils sont où les DeSean Jackson, les Jeremy Maclin, les Jason Avant, les Brent Celek ? Et bien déjà, notre ami DeSean a fait sa diva du gros contrat (une chorégraphie en duo avec Chris Johnson des Titans) et tout content de son méga deal, il s'en est allé poster une saison insuffisante pour un WR #1 : 58 catchs pour 961 yards et 4 TD. Son compère Maclin a réussi à faire presque mieux en étant blessé une partie de la saison, ce qui veut tout dire : 63 catchs, 859 yards et 5 TD. L'absence de Maclin a fait très mal aux Eagles, parce qu'elle est arrivée en même temps que celle de Vick. Les Eagles s'en sont tirés contre les Giants parce que les Giants en mi-saison ça vaut peanuts, mais les matchs contre NE et Seattle ont été perdus. Pour finir avec les receveurs, Celek a joué son rôle de TE sûr avec 62 catchs, 811 yards et 5 TD également. Avant finit avec 679 yards et 1 TD. Brèfle, ça a manqué d'actions décisives.

Cole, Babin & Jenkins
Nous en arrivons naturellement à la bestiole qui a fait faux bond cette année. Faux bond ? Pas complètement. S'il y a quelque chose qu'elle a fait correctement, c'est aller taquiner du QB adverse. Les Eagles ont provoqué le plus de sacks dans la ligue avec 50 (à égalité avec les Vikings, sans trop de surprises). C'est Jason Babin qui s'est illustré le plus dans ce registre avec un monstrueux 18 sacks (+ 3 fumbles forcés), suivi par Trent Cole qui n'est pas mal non plus avec ses 11 sacks et Cullen Jenkins avec 5.5. De ce point de vue-là les acquisitions de Babin et de Jenkins ont été une réussite totale. Mais ça a vite posé un problème ailleurs, et pour cela il faut reculer d'un cran dans la défense.

En effet, les Eagles ont utilisé leur Defensive End en position "Wide-9", c'est-à-dire alignés TRES à l'extérieur du dernier homme de ligne adverse, bien plus sur le côté qu'un DE classique, afin d'avoir un meilleur angle d'attaque vers le QB. Evidemment comme vous pouvez vous en douter, ça implique que la DL est TRES étirée, et si vous envoyez un coureur un peu compétent avec une ligne un peu compétente, ça peut créer des trous énormes. Pire, pour peu que les DE ne soit pas assez rapides pour choper le coureur, les linemen n'ayant pas de DL en face peuvent directement aller attaquer les LB adverses au bloc, voire le Strong Safety s'il est là en support. Il vous faut donc des LB et un Safety compétents.

Asomugha, l'air perdu
Et c'est là que paf le chien : la ligne de LB n'est pas du tout au niveau et ils ont souffert à la course comme à la passe. Avec une telle technique on pourrait penser que le premier plaqueur des Eagles doit avoir des chiffres monstres, même pas : Jamar Chaney est à 92, et le Safety Kurt Coleman est derrière avec 78. D'ailleurs ce sont les deux membres les plus actifs avec également 4 INT pour Coleman et 3 pour Chaney. En parlant d'INT, avec une arrière-garde qui compte également Asomugha et Asante Samuel, on pourrait s'attendre à plus que 15 INT dans une année, mais trop souvent Asomugha a donné l'impression d'être hors de position. Ca explique le turnover ratio de -14 qui prouve que les Eagles n'arrivent pas à voler assez de ballons (ou en perdent trop). En plus les DB ont fait une démonstration du plaquage raté assez ahurissante, et comme d'habitude Samuel en a été le chef de file.

Et puis il y a une autre composante à la défense des Eagles qui vient également du manque de coordination : Philly a perdu ses 5 premiers matchs cette année alors qu'ils menaient en fin de 3e ou début de 4e QT. Au lieu d'être 8-8, ils seraient 12-4/13-3 et en PO. Il sera intéressant de voir ce qu'une vraie offseason va amener chez Philly... en tout cas on sait déjà que ce ne sera pas un nouveau DC. Il n'y a plus qu'à espérer pour Castillo que c'est le manque d'une offseason complète qui l'a miné et qu'il va redresser la barre, sinon ça pourrait bien fumer dans la cité de l'Amour Fraternel En Travers De Ta Tronche.



Le futur


*Dallas, *Giants, *Washington, Atlanta, Carolina, Detroit, Baltimore, Cincinnati, @New Orleans, @Tampa Bay, @Arizona, @Cleveland, @Pittsburgh.

Ah bah oui tiens, quand on n'est plus sûr de savoir exactement où on se trouve dans le grand univers de la NFL, autant se prendre l'AFC North et la NFC South pour savoir si on a une bonne attaque (contre l'AFCN) et une bonne défense (contre la NFCS).

0 Response to "The 5000 Yards Review : Philadelphia"

Vie du site

L'inter saison bat son plein, on approche très vite des camps d'entrainements, rendez-vous chaque jour sur Latest pour suivre l'off saison 2012. Cliquez ici pour le savoir

Pensez-vous que les mauvaises performances des New Orleans Saints sont due à l'absence de Sean Payton ?

Powered by SW rss feed widget
Blog