har Mailbag QPUL : omg Kuro parle de fantasy - LatestNFL : News sur la NFL

LaDainian Tomlinson prend sa retraite


Le grand LaDainian Tomlinson a décidé de quitter le monde du football à 32 ans. Le joueur ne trouvant plus d'équipe après un petit passage chez les Jets il signera un contrat d'une journée aux Chargers de San Diego.
Le coureur vedette des années 2 000 quitte donc la NFL et pourra rejoindre le Hall Of Fame d'ici 2017.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

Chad Ochocinco signe à Miami


Le Wide Receiver déjanté Chad Ochocinco apparaitra une nouvelle fois dans Hard Knocks.
En effet le joueur viens de signer un contrat avec les Miami Dolphins, le deal est pour un an.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

LatestMailbag : 2ème édition


C'est reparti pour le Mailbag made by Kuro.
Cette semaine retrouvez de l'attaque et toujours plus d'information à se mettre sous la dent. N'hésitez pas à continuer d'envoyer vos questions sur l'adresse prévue à cet effet

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

Hard Knocks 2012 à Miami


Ce seront finalement les Miami Dolphins qui recevrons l'émission de HBO, Hard Knocks cette année.
L'équipe ouvrira les portes des training camps aux caméras et aux téléspectateurs, LatestNFL vous sous titra les épisodes.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

C.T.E : trois lettres pour une cause importante


L'ami Kuro s'est penché sur cette maladie définie par trois lettres CTE et qui touche beaucoup de footballeur retraités.
Peu après le décès de Junior Seau il est temps de mieux comprendre les conséquences de la violence dans notre sport.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news
Une erreur est survenue dans ce gadget

Mailbag QPUL : omg Kuro parle de fantasy

par Kuro On 9/04/2012 07:00:00 PM

Précision habituelle, sachez que si ce n'est pas pour cette fois ce sera pour la prochaine. Je rappelle que la plupart des règles dictées dans la news d'introduction sautent.

Etant donné que y'a toujours eu des questions pendant l'offseason, le mailbag continue. Si les matchs de saison régulière provoquent chez vous des questionnements qui ne sont pas déjà répondus dans les Wiki Foot US et NFL (dans le menu du site, à droite), n'hésitez pas.


En attendant, voilà le dernier mailbag de l'offseason.



renew : Est-ce que tu pourrais nous parler un peu de l'équipement des joueurs, si ça varie selon les postes, les différents types (notamment pour les casques/grilles), etc. ?

Tout d'abord, je te redirige vers la partie équipement de la Base du Foot US dans le Wiki Foot US, allez-y c'est par là (oui je sais techniquement ce n'est pas un Wiki vu que ce n'est pas participatif, mais bon).

On y parle même de certaines spécificités comme le neck roll des Linebackers ou le flak jacket des Quarterbacks.

"Mon Riddell Revo Speed il tuuuue !"
Les casques dépendent surtout de la marque utilisée (Riddell, Schutt, Xenith), les joueurs sont libres d'utiliser la marque qu'ils souhaitent, par contre comme Riddell est le fournisseur officiel, il faut masquer la marque si elle est différente. Évidemment le but principal est d'absorber les chocs et de limiter les commotions, donc chaque entreprise a crée sa réponse à ce problème, que ce soit au niveau de la structure interne des protections ou des matériaux.

Les facemasks sont presque aussi uniques que les positions. On peut combiner chacun de ces trois aspects :
  • La cage principale.
    • Closed Cage : 2 ou 3 barres horizontales et une barre verticale. Elle empêche les mains de venir frapper le visage. Préférée des OL et DL.
    • Open Cage : 2 ou 3 barres horizontales mais pas de barres verticales. Elle permet un large champ de vision. Préférée des QBs, coureurs, receveurs, LB et DB.
  • La protection :
    • OPO - Oral Protection Only : protection de la bouche
    • JOP - Jaw and Oral Protection : protection de la bouche et de la mâchoire
    • NOPO - Nose and Oral Protection Only : protection du nez et de la bouche
    • NJOP - Nose, Jaw and Oral Protection : protection du nez, de la bouche et de la mâchoire
    • EGOP - Eye Glass and Oral Protection : protection des yeux (visière) et de la bouche
    • EGJOP - Eye Glass Jaw and Oral Protection : protection des yeux (visière) de la bouche et de la mâchoire
    • FC - Faraday's Cage : la cage de Faraday, le facemask de Justin Tuck.
  • Le style :
    • R - Reinforced : une barre supplémentaire au facemask pour le renforcer.
    • DW - Double Wire : on double les barres pour réduire les espaces.
    • SW - Single Wire : on supprime une barre horizontale.
    • UB - U-Bar : on ajoute une barre en forme de U au sommet du facemask pour protéger le nez.
    • SK - Skill Position Player : la barre horizontale est plus basse et le facemask un peu plus long. Permet une plus grande vision périphérique.

"Osi, je suis ton père !"
Après tout ça, tu fais ton marché en prenant un de chaque et voilà, tu as ton facemask (presque) personnel.

PS : c'était une blague la cage de Faraday hein. Peut-être que Tuck a peur de se prendre un coup de jus.







Quentin : Je suis la NFL depuis peu, et je vois de très bons joueurs accepter de rester dans une franchise médiocre car on leur offre un gros contrat. Est il arrivé que certains rookies drafté aient refusé de jouer pour une franchise, ou soit entré en guerre avec leur franchise pour être trade dans une autre ?

Oh oh oh, que oui. Les deux plus gros exemples sont probablement deux doubles vainqueurs du Superbowl.

En 1983, John Elway a été drafté par les Colts après avoir répété qu'il ne jouerait pas pour eux. Au final, il a menacé d'aller jouer au baseball à la place, et les Colts ont fini par l'envoyer à Denver où il a fait la carrière qu'on connaît, pendant que la franchise au fer à cheval déménageait à Indianapolis l'année suivante et attendait l'arrivée de Peyton Manning.

"- Alors Phil, quoi de neuf ?
- ...
- Moi j'ai gagné deux SB, et toi ?
- Ta gueule Eli, ta gueule."
En parlant de Manning, le deuxième de la liste c'est le petit frère Eli, qui en 2004 a dit clairement qu'il ne jouerait pas pour les Chargers qui avait le pick #1. Il a quand même été choisi par San Diego mais avec la promesse que les Giants prendraient Philip Rivers, le remplacement d'Eli. Ensuite les Giants ont envoyé deux drafts picks + Philip pour récupérer Eli. Les Chargers ont ensuite drafté Shawn Merriman et Nate Kaeding avec ces nouveaux picks. Et le résultat... bon on connaît le résultat, mais au moins comparé à Elway ce trade-là avait été décidé avant la draft.

Le rookie holdout le plus proche de nous reste celui de Michael Crabtree en 2009 qui a trépigné parce que les 49ers ne le payaient au même montant que Darius Heyward-Bey drafté avant lui. Parce que les mocks le donnaient devant, le Crab s'est dit qu'il valait plus, donc il voulait plus. Il a fini par rentrer dans le rang quand il s'est rendu compte qu'aucune équipe ne lui verserait autant de sous que les 49ers s'il décidait de retourner à la draft de l'année suivante.

Car en effet, il est possible pour un joueur de faire un holdout toute une année et de revenir à la draft suivante. Bo Jackson l'a fait en 1986 quand il a été drafté #1 par les Buccs. Il avait également signé au Kansas City Royals du baseball, et quand Tampa Bay lui a demandé de faire un choix entre foot US et baseball, Jackson a choisi le baseball. Il est retourné à la draft 1987 et a été choisi par les Raiders cette fois. Il a eu une bonne carrière dans les deux sports, et les Buccs ont bousillé leur #1 pick.

"Yeah so what ? Busts gonna... bust."
Et en parlant des Raiders, ils n'ont pas toujours eu cette chance. Car n'oublions pas que le Quarterback préféré de tous, Jamarcus Russell, a lui aussi fait son holdout : il a tenu pendant tout le training camp, la présaison ET la première semaine de saison régulière avant de toucher son contrat de 6 ans et 68 M$ dont 31.5M$ garantis. Pour... urk. C'est peut-être même pour ça qu'il mérite de passer au-dessus de Ryan Leaf comme LE plus gros bust de l'histoire.





fitzii : Depuis quand les fantasy existent? Les premières étaient elles différentes de celle connues aujourd'hui ?

Ce sera la SEULE question sur la fantasy que je prendrais, je vous préviens >:).

En plus elle a le don d'être intéressante et de nous révéler que l'AFL a visiblement apporté une autre chose avec elle. En effet, c'est dans cette ligue concurrente que la fantasy a commencé, et pour être plus précis, elle a germé dans l'esprit de trois personnes affiliés avec une équipe de l'AFL.

Et évidemment, quelle autre équipe que les Oakland Raiders :D ? Faut dire qu'aux débuts de l'AFL, Oakland, ce n'était pas ça du tout. Alors il valait mieux inventer sa propre équipe pour ne pas déprimer.

A l'époque, les transports ne sont pas ce qu'ils sont aujourd'hui, et souvent les équipes de la côte ouest mettent 10/12 heures pour rejoindre la côte est. De ce fait, la ligue groupe souvent les adversaires de la côte est à la suite pour les équipes de la côte ouest, afin que ces dernières ne passent pas leur temps dans les avions. Par exemple, les Raiders vont sur la côte ouest, logent pendant trois semaines sur la côte est le temps de faire leurs trois matchs à l'extérieur, puis reviennent à la maison.

Un jour de 1962, trois hommes se retrouvent au Manhattan Hotel pendant une des périodes où les Raiders logent à New York. Wilfred Winkenbach, un partenaire des Raiders, Scotty Stirling, un reporter d'Oakland et Bill Tunnell, l'équivalent de l'attaché de presse des Raiders, jettent les bases du système de fantasy league sous le nom un peu barbare de The Greater Oakland Professional Pigskin Prognosticators League (GOPPPL).

Fans de Fantasy Football, ceci est votre Dieu personnel, Wilfred Winkenbach.
Dans un joli cadre pour accrocher au-dessus du lit.

Sentant qu'ils tiennent quelque chose d'intéressant, les trois compères attendent d'être revenus à Oakland pour inviter des partenaires à rentrer dans cette ligue qui ne compte que huit équipes au début, et qui est exclusivement AFL (pas de NFL avant le merge en 1970).

A l'époque, le système est comme tel : une équipe compte 2 quarterbacks, 4 halfbacks, 2 fullbacks, 4 offensive ends, 2 kick/punt returners, 2 field goal kickers, 2 defensive backs/linebackers and 2 defensive linemen. Les points sont assignés comme tels : 25 points pour un TD à la passe (pour le QB et le receveur), 50 points pour un TD à la course, 25 points pour un field goal, 10 points pour une transformation, et 200 points pour un kickoff, un punt ou une interception retournée pour un TD.

Comme vous pouvez le voir, les points étaient uniquement basés sur des touchdowns, bien loin des spécificités d'aujourd'hui. Et vous pouvez imaginez les totaux atteints à coup de 50 ou 25 points, George Blanda par exemple a terminé la première GOPPPL avec 1430 points vu qu'il faisait QB ET kicker.

Le système n'a fait que se développer depuis pour devenir quasiment cette "autre" saison qui génère autant de médias autour d'elle. Quitte à ce que certains en oublient même l'importance du résultat d'un match pour l'équipe tant que le joueur qu'il a drafté a fait une bonne performance.



yaronn : Qu'entend on quand on dit qu'un WR a des problèmes avec les routes qu'il doit prendre? C'est pourtant simple de suivre un chemin non?

Quand on parle d'un receveur qui a du mal à courir ses routes, ça peut vouloir dire plusieurs choses :

Le receveur a de gros problème de compréhension, et il court à droite quand on lui dit de courir à gauche... bon plus sérieusement, il se goure dans son tracé (le QB a dit Zig et il a compris Zag).

Evidemment pour certains receveurs...
Le receveur ne court pas son tracé correctement car il change de direction trop tôt ou trop tard. Quand on dit à un receveur de faire une OUT  à 10 yards, c'est 10, pas 9 ou 11. N'oubliez pas que le foot US est un sport qui fonctionne avec énormément de synchronisation : un dixième de seconde d'avance ou de retard, un yard d'avance ou de retard, ça peut faire la différence entre une belle passe dans les bras du receveur qui va au touchdown, et une interception qui est retournée pour un touchdown (surtout sur ce genre de tracés intérieurs/extérieurs où le QB lance généralement la balle AVANT MEME que le WR ait commencé son changement de direction).

...la route, c'est juste "va là et..."
Le receveur ne court pas son tracé correctement car justement il a du mal avec les changements de direction ou cuts : par exemple, quand on parle d'une route SQUARE IN qui demande de courir puis de cutter à 90° vers l'intérieur du terrain, il faut un bon contrôle de son corps pour être capable de faire cela en perdant le minimum de temps et de vitesse. Si le receveur tarde trop à sortir de son cut, le DB peut venir intercepter la passe. Si l'angle n'est pas bon, c'est la différence entre une passe complétée et incomplète. C'est le même problème avec les parcours extérieurs, ou avec les SLANT qui demandent des angles de 45° parfaits.


"... saute, ça suffira".
Et enfin il faut répéter tout ce qu'on a appris avec un Cornerback dans la face, ce qui change du tout au tout avec cette pression supplémentaire. Encore plus si ledit Cornerback est en bump, c'est-à-dire qu'il vient carrément te mettre une mornifle pour casser ton rythme. Là encore, le WR a des parades : si tu sais que tu dois faire un parcours intérieur par exemple, tu vas faire ce qu'on appelle du stemming, c'est-à-dire que tu vas commencer ton parcours légèrement vers l'extérieur pour forcer le Cornerback à couvrir ce côté-là. Une fois que le CB, qui est face à toi, a "tourné les hanches" vers la touche pour se mettre en position de te couvrir sur l'extérieur, tu cuttes pour le mettre complètement hors de position.

Le poste de receveur, c'est un peu tout ça (et plus), donc ça dépasse le "tu vas de A à B et tu mets les mains en panier". Quelques fois, on va dire d'un receveur qu'il est un vrai Ochocinco qui court ses routes à lui (et c'est pas bien), et quelques fois on va dire "il n'arrive pas à courir ses routes, il a du mal avec les cuts extérieurs" ce qui se travaille.





C'est la fin de ce mailbag. N'hésitez pas à continuer à envoyer des questions, elles seront toutes lues (l'adresse se trouve dans la news d'annonce linkée tout en haut de l'article).

0 Response to "Mailbag QPUL : omg Kuro parle de fantasy"

Vie du site

L'inter saison bat son plein, on approche très vite des camps d'entrainements, rendez-vous chaque jour sur Latest pour suivre l'off saison 2012. Cliquez ici pour le savoir

Pensez-vous que les mauvaises performances des New Orleans Saints sont due à l'absence de Sean Payton ?

Powered by SW rss feed widget
Blog