har Gameday match du dimanche: Week 1 - LatestNFL : News sur la NFL

LaDainian Tomlinson prend sa retraite


Le grand LaDainian Tomlinson a décidé de quitter le monde du football à 32 ans. Le joueur ne trouvant plus d'équipe après un petit passage chez les Jets il signera un contrat d'une journée aux Chargers de San Diego.
Le coureur vedette des années 2 000 quitte donc la NFL et pourra rejoindre le Hall Of Fame d'ici 2017.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

Chad Ochocinco signe à Miami


Le Wide Receiver déjanté Chad Ochocinco apparaitra une nouvelle fois dans Hard Knocks.
En effet le joueur viens de signer un contrat avec les Miami Dolphins, le deal est pour un an.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

LatestMailbag : 2ème édition


C'est reparti pour le Mailbag made by Kuro.
Cette semaine retrouvez de l'attaque et toujours plus d'information à se mettre sous la dent. N'hésitez pas à continuer d'envoyer vos questions sur l'adresse prévue à cet effet

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

Hard Knocks 2012 à Miami


Ce seront finalement les Miami Dolphins qui recevrons l'émission de HBO, Hard Knocks cette année.
L'équipe ouvrira les portes des training camps aux caméras et aux téléspectateurs, LatestNFL vous sous titra les épisodes.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

C.T.E : trois lettres pour une cause importante


L'ami Kuro s'est penché sur cette maladie définie par trois lettres CTE et qui touche beaucoup de footballeur retraités.
Peu après le décès de Junior Seau il est temps de mieux comprendre les conséquences de la violence dans notre sport.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news
Une erreur est survenue dans ce gadget

Gameday match du dimanche: Week 1

par Clément On 9/09/2012 11:00:00 AM

Washington Redskins at New Orleans Saints (Al4Thunder)
Dimanche 9 septembre à 19h, heure française.
au Mercedez-Benz Superdome

Le choc des générations


Pour ses grands débuts officiels Robert Griffin III, que nous appellerons RG3 comme tout le monde durant la saison, le jeune QB rookie des Redskins va devoir affronter une partie de ce qui se fait de mieux a son poste en la personne du veteran titré au Super Bowl XLIV Drew Brees.

C’est donc au Superdome de la Nouvelle Orleans que l’équipe de Mike Shanahan va débuter une saison qu’ils espèrent a une meilleure place que l’an passée dans la relevée NFC Est ou ils finirent dernier avec 5 pauvres victoires. Pour cela RG3 espère le soutien des 2 recrues au poste de receveur Pierre Garcon (ex Colts) et Josh Morgan (ex 49ers) épaulés par le veteran Santana Moss ainsi que celui du TE Fred Davis. Le dernier numéro 2 de la draft commencera donc sa carrière pro chez un sacré client.

En ce qui concerne la défense les Skins joueront la continuité en s’appuyant notamment sur les OLB Ryan Kerrigan et Brian Orapko, le veteran ILB London Fletcher, les DE Carriker et Bowen mais aussi le CB DeAngelo Hall … il faudra donc aller loin dans le backfield pour découvrir de la nouveauté dans le club de la capitale fédérale avec les arrivées des safeties Brandon Meriweather (ex Bears) et Williams (ex 49ers) … cela sera-t-il suffisant pour faire progresser une défense qui a terminée 13eme de la ligue en terme de yards concédés mais seulement 21eme en ce qui concerne les points ?

Côté Saints on ne va pas revenir sur L’Affaire mais ce sera Aaron Kromer qui dirigera l’équipe dimanche sur le banc. Malgré tout la Nouvelle Orleans sera encore un candidat au titre de la NFC Sud emmené encore et toujours par le bras puissant du futur Hall of Famer Drew Brees.
Seul changement dans la ligne qui a bien protégé Brees (seulement 24 sacks subis l’an passé) celui du G Ben Grubbs (ex Ravens) qui remplacera Carl Nicks (Buccs) pour le reste on prends les mêmes et on recommence, les joueurs en vue de l’attaque seront donc les WR Marques Colston et Lance Moore et le TE Jimmy Graham sans oublier les running Pierre Thomas, Mark Ingram et Darren Sproles qui peut officier également en unité spéciale.

En ce qui concerne la défense 4-3 plusieurs changements avec les arrivées des LB Hawthorne (ex Seahawks) et Curtis Lofton (ex Falcons) ainsi que le DT Bunkley (ex Broncos) qui devront compenser  les départs de Dunbarr (Rams) et de Porter (Broncos) mais le backfield reste de qualité avec les S Roman Harper et Malcolm Jenkins ou les CB Patrick Robinson et Jabari Greer.

Voila ce qui devrait être un affrontement déséquilibré entre une équipe en reconquête aux mains d’un rookie aussi talentueux soit-il et une grosse machine expérimentée qui voudra prouver que ce n’est pas juste une équipe de tricheurs … résultat dimanche vers 22h.





Saint Louis Rams at Detroit Lions (Fitzii)
Dimanche 9 septembre à 19h , heure française.
au Ford Field

Un match piège pour les Lions?


Certes l'attaque des Rams n'a rien d'effrayante, Steven Jackson se fait vieux et Isaiah Pead le rookie Running Back en provenance de Cincinnati ne risque pas de faire frémir la DL monstrueuse de Detroit; Sam Bradford aussi bon soit-il est protégé par la pire OL de la NFL (55 sacks encaissés la saison passé) et ce n'est pas les mouvements de l'intersaison qui vont l'aider. Pour Jeff Fisher, la reconstruction d'une franchise commence par la reconstruction d'une défense solide. C'est pourquoi Cortland Finnegan CB, Kendall Langford DE, et Trevor Laws DT ont été signé, Michael Brockers DT, Janoris Jenkins CB et Trumaine Johnson S ont été drafté. Et maintenant, cette défense a une meilleure mine enfin, aura une meilleure mine si : Jenkins arrête les bêtises, Finnegan arrête la baguarre, Robert Quinn devient plus efficace... Ouais c'est pas gagné, mais il y a du mieux le trou béant au centre de la DL est bouché et c'est une base solide pour une défense qui demande qu'à grandir! Le problème de la défense, c'est les Line Backers, James Laurinaitis doit se sentir bien seul entre les DL et sa secondary.

En attaque deux points faibles n'ont pas été résolu pendant l'été, le poste de Tackle et de Wide Receiver. La OL est amélioré par l'arrivée de l'excellent ex-Packers Scott Wells mais sur les extérieurs, rien de nouveau, nada, queudal. Autant dire que Kyle Vanden Bosch et Cliff Avril risquent de faire de Sam Bradford du petit bois Dimanche. Et pour les cibles de Bradford, Brian Quick n'est que rookie, Danny Amendola en WR#1 ne casse pas 3 pattes à un canard et les Rams ont hérité du "mauvais" Steve Smith pendant l'intersaison...

Du côté de la motorcity c'est le contraire, on a le meilleur receveur de la ligue en la présence de Calvin JohnsonMatthew Stafford un QB de 24 ans qui a passé les 5000 yards en 2011, une OL qui s'est renforcée avec la draft de Riley Reiff qui a impressionné en présaison et si on ajoute à tout cela un bon TE avec Brandon Pettigrew, de bons WR avec Nate BurlesonTitus Young et Ryan Broyles on obtient l'un des plus beau, si ce n'est le plus beau corps aérien de la ligue. Mais quelque chose fait tâche dans ce paradis offensif, le "running game" ! Jahvid Best a encore des restes de sa 250 000 ème commotion, Kevin Smith est également blessé et Mikel Leshoure est suspendu... On ne sait donc pas qui portera le cuir ce dimanche pour Detroit...

Sinon, la défense à Detroit, c'est comme les trains chez nous, faut faire attention, il se peut bien qu'il y en ait un qui cache  un autre... Si t'as pas Vanden Bosch, t'as Avril et si par bonheur t'as pas Avril, tu as de fortes chances de sentir Ndamu(king)kong Suh dans tes costiches. Bref l'ami Sam risque de courir pour sa vie dimanche... Mais tant que Samy a une cheville, y'a de l'espoir! Parce que la secondary des Lions a perdu de sa superbe, Eric Wright a plié bagage, direction le soleil (la marijuana y pousse plus facilement) et il est remplacé par Drew ColemanJacob Lacey et le rookie Dwight Bentley, oui, moi aussi je préfère Mister-T en assurance tout risque... Le seul titulaire digne de se nom dans le rideau défensif c'est Louis Delmas, problème, le joueur est incertain à cause de douleurs post-op.

Cette équipe de Detroit est effrayante d'un coté on a un front 7 monstrueux, quant on sait que Nick Fairley et Sammie Lee Hill sont sur le banc, mais d'un autre on a une secondary un peu pauvre. L'attaque dans les airs est sublime, et encore si l'épaule de Staffie continue de tenir mais au sol, les blessures affaiblissent l'équipe.
Mais soyons réaliste, cela devrait être suffisant pour venir à bout de la franchise de St. Louis qui est en pleine reconstruction.

Pour faire simple, le tigre avec une crinière a pris goût aux Play offs et ce n'est pas une frêle brebis qui risque de l'en priver...



New England Patriots at Tennessee Titans (Clément)
Dimanche 9 septembre à 19h, heure française.
au LP Field

Une montagne infranchissable?


D'un coté une équipe qui n'a pas vu les Play Off depuis la saison 2008... Menée par un QB Sophomore qui n'a pas vraiment fait ses preuves lors de ces apparitions (3 matchs et 3 défaites en 2011 mais 0 Interception). Néanmoins QB Jake Locker a gagné la bataille pour le poste de Quarterback avec le vétéran Matt Hasselback, on peut donc penser qu'il sera à même de diriger l'attaque. Mais pour cela il aura besoin d'un grand.. d'un très grand Chris Johnson. Ce dernier a été fantomatique la saison dernière après son holdout comparé à sa saison à 2000 yards. Il aura donc a prouvé que ce n'était qu'une seule mauvaise saison et qu'il allait encore tout déchirer cette année (il avait fait la même la saison dernière...).

Mais si CJ2K reste sur une saison décevante, il a déjà prouvé son talent contrairement au corps de qui a très peu d'expérience entre Kendall Wright le rookie, Kenny Britt (Suspendu) qui a explosé l'année dernière avant de s'exploser le genou... et le TE Jared Cook, très peu utilisé la saison dernière..

Jake Locker devra donc compter sur tous ses co-équipier s'il ne veut pas retourner rapidement sur le banc.. Steve Hutchinson pourra t'il éviter ça à Locker?

Surtout qu'en face on retrouve Bill Bellichick.. Le genre de coach à mettre en place des jeux défensifs destinées à faire perdre les nerfs aux jeunes QBs adverses. Locker devrait pas déroger à la règle.. Et avec la toute nouvelle défense des Pats, bellichick à de quoi faire. La pire défense NFL de la saison 2011 s'est beaucoup renforcée lors de la draft avec DE Chandler Jones, LB Dont'a Hightower, S Tavon Wilson, CB Alphonso Dennard et DB Nate Ebner auteur d'une très bonne présaison. En FA on notera l'arrivée du S Steve Gregory qui devrait prendre la place de titulaire.

Si sur le papier cette défense semble alléchante, en pratique elle reposera principalement sur une pièce maitresse: Devin McCourty. Il a été un gros point faible la saison passée alors qu'il sortait d'une grosse saison rookie. McCourty va devoir élever son niveau de jeu s'il ne veut pas plomber sa défense..

Pas grand chose à dire de l'attaque, elle est presque identique.. presque.. Si les départ de BenJarvus Green-Ellis et de Chad "Ochocinco" Johnson ne sont pas très important, celui du LT Matt Light pourrait avoir plus de conséquence que prévu. En effet lors de l'intersaison, Nate Solder a souvent été dépassé par le pass rush adverse ce qui entraîne un déséquilibre totale de la OL. Tom Brady pourrait ne pas avoir le temps de prendre un café avant de lancer la balle à son nouveau WR Brandon Lloyd.. Le reste n'a pas changé et devrait rouler sur la défense des Titans. Une défense avec une secondary un peu faiblarde depuis le départ du très controversé Cortland Finnegan.

La dernière confrontation entre les deux équipes remonte à la saison 2009 au gillette stadium sous la neige. Le match c'était terminé sur un score fleuve de 59-0 en faveur des Patriots.



Jacksonville Jaguars at Minnesota Vikings (Al4thunder)
Dimanche 9 septembre à 19h, heure française.
au Mall of America Field

Quels Running backs pour débuter?

On va commencer par l’équipe qui a animé le feuilleton de l’été grace a son coureur vedette Maurice-Jones Drew et son absence de l’équipe en pré-saison pour cause de négociation de contrat. Même si il devrait porter quelques ballons en cette première semaine le nouvel HC Mike Mularkey a annoncé que Rashad Jennings sera le titulaire ce We. L’attaque aérienne sera également remaniée en cette nouvelle saison avec l’ajout de deux nouveaux receveurs pour le QB de 2eme année Blaine Gabbert avec Laurent Robinson (ex Cowboys) et le rookie Justin Blackmon dont la relation a déjà bien progressé, malheureusement une cheville douloureuse le rends douteux pour démarrer cette rencontre dans le Minnesota en cas d’absence Mike Thomas prendrais son poste. Au niveau de la ligne seul changement notable sera le décallage du RT Eben Britton au poste de LG et qui aidera à mieux protéger son QB sacké 44 fois l’an passé.

La bonne défense 4-3 emmenée par les veteran Jeremy Mincey, Daryl Smith, Paul Posluszny, Russel Allen et C.J.Mosley a vu l’ajout du rookie de 2eme tour Andre Branch au poste de DE.
pas de changement notable en lignes arrières autour des safeties Landry et  Lowery mais le manque de CB de top niveau sera peut-être préjudiciable a une défense aérienne sans un seul joueur a plus de 2 interceptions la saison passée d’ou l’ajout de Ross (ex Giants) hélas blessé a la cheville lui aussi lors du dernier match de pré-saison, et du rookie Harris

En tout cas il faudra que la défense se maintienne au niveau de la saison passée pour commencer par battre Minnesota et améliorer leur fiche de 5v-11d en soutien d’une attaque en progres derrière leur encore jeune QB.qui aura connu une saison rookie pour le moins difficile.

Minnesota donc le premier adversaire des floridiens et pour eux aussi le RB star est au centre de toutes les inquiétudes mais c’est a cause d’une grosse blessure du genou qu’Adrian Peterson a été limité durant l’été. On ne sait d’ailleurs pas encore si il jouera dimanche et dans ce cas sera remplacé par Toby Gerhart dont le coach Leslie Frazier dit qu’il peut jouer exactement les mêmes jeux et les mêmes courses que Peterson.

L’attaque emmenée par le joueur de 2eme année la aussi Christian Ponder n’aura pas que ce seul soucis mais se cherchera également un second receveur derrière Percy Harvin suite a la suspension de la recrue Jerome Simpson (ex Bengals) pour usage de marijuana. Devant lui Matt Kalil le 4eme choix de la dernière draft viendra renforcer une ligne qui s’est classée 25eme en nombre de sacks subis l’an passé.
La défense elle sera encore emmenée par Jared Allen le meilleur sackeur de la saison dernière avec 22 sacks sur les 50 de son équipe mais aussi Brian Robison et les OLB Chad Greenway et Henderson par contre il faudra chercher la nouveauté du coté des secondaires avec l’arrivée par la draft du safety Harrison Smith ainsi que les CB Josh Robinson et Robert Blanton.

Malgré ce gros pass rush la saison risque d’être tout de même compliquée pour les Vikings dans la NFC Nord et la pré-saison n’est pas la pour être encourageante avec 1v-3d.



Buffalo Bills at New York Jets (Clément)
Dimanche 9 septembre à 19h, heure française.
au MetLife Stadium

Match déjà décisif

Si les Patriots semblent trop fort et les Dolphins trop faible, c'est entre les Bills et les Jets que devrait se jouer la deuxième place de la division et une place potentielle pour les Play off. la double confrontation entre les deux équipes sera donc décisive.

A l'orée de la saison, on ne peut toujours pas donner d'avantage à une des deux équipes.

Les Jets ont été presque stérile lors de la pré-saison. Mais malgré ça Mark Sanchez a montré des progrès, affichant un taux de complétion de près de 70%. Mais 227 yards offensif de moyenne par match (32ème) et 7.8 points de moyenne (32ème), l'attaque des Jets est inquiétante, mais là encore ça reste des matchs de présaison. La relation entre Sanchez et son WR1, Santonio Holmes sera essentielle pour l'attaque des Jets, car le WR2, le rookie Stephen Hill a montré des difficultés de rookie. Pas d'inquiétude pour Le boyfriend d'Eva Longoria, il pourra toujours s'appuyer sur son TE Dustin Keller.

Car si le jeu de course est plus efficace que la passe avec 103.2 yards par match de moyenne (contre 92 à la passe) il en reste pas moins inoffensif avec une pauvre moyenne de 3.9 yards par portée. En cas de difficulté de Sanchez et de l'attaque aérienne il sera difficile de s'appuyer sur Shonn Greene. Mais Sanchez et Greene ne pourront rien montrer si la ligne offensive n'augmente pas son niveau. Wayne Hunter n'est plus là mais il a été remplacé par Austin Howard.

Avec Mark Anderson, Marcel Dareus, Kyle Williams et Mario Williams les bills possèdent l'une des DL les plus fortes de la ligue sur le papier, l'attaque des Jets pourrait complètement être annihilée. La secondary des Bills n'est pas folichonnes, mais elle n'aura pas de problème si le pass rush fonctionne correctement.

Si on s'arretait là on pourrait croire que Buffalo a l'avantage.. Mais ce serait trop facile.

Car si l'attaque des Jets n'est pas leur point fort, il en va de même des Bills.

Mais l'offense devra retrouver son niveau de début 2011 si elle ne veut pas se faire manger par la défense des Jets.

Ryan Fitzpatrick a su mener de belle manière l'attaque avant de complètement s'écrouler avec la signature de son contrat. il va devoir se reprendre en main, pour ça il pourra compter sur la même escouade de receveur que la saison dernière avec notamment Stevie Johnson et David Nelson et surtout son RB Fred Jackson qui sera d'une très grande aide s'il revient en forme. Mais en face, il y aura une très bonne défense. La Ligne défensive c'est encore renforcée avec l'arrivée du fraîchement drafté, Quinton Coples. Le corps de Linebacker n'a pas changé, Bart Scott, Calvin Pace, David Harris et Bryan Thomas repartent pour un tour, une bonne chose pour les Jets. La paire de CB reste une grande force des Jets, Darell Revis fidèle à lui même dans son rôle de Shutdown Corner et Antonio Cromartie. La faiblesse viendra peut être de la paire de safety, LaRon Landry est fragile et Yeremiah Bell devra s'habituer à sa nouvelle défense après 8 ans chez les Dolphins.


Philadelphia Eagles at Cleveland Browns (Fitzii)
Dimanche 9 septembre à 19h, heure française.
au Cleveland Browns Stadium 

McCoy VS Richardson


Je commencerai bien par la fin en vous disant qu'il faut se méfier de ce match, que c'est un match piège et que les Browns pourraient bien sortir vainqueur de ce match nordiste, mais j'ai pas envie de commencer par la fin donc je le fais pas.

Alors d'un côté on a les Cleveland Browns, une franchise qu'on qualifiera de modeste et qui a sorti un bilan de 4 victoires pour 12 défaites (c'est quand même deux fois plus de W que les Rams...) la saison dernière. Avec ça ils ont eu le 4ème choix de la draft, et c'est Trent Richardson qui se voit partir dans l'Ohio alors que l'équipe à la recherche d'un franchise QB n'a pas osé enchérir pour avoir Robert Griffin III. Mais les Browns sont des petits malins, avec le 22ème choix ils ont trouvé leur franchise QB! C'est moins glamour que RG3, mais Brandon Weeden, du haut de ses 29 ans, il peut relever la franchise (pas longtemps hein, jusqu'à la fin de son contrat rookie, ou plutôt le début de sa retraite...). Bon je ravale ma mauvaise langue, oui le trio prometteur Weeden-Richardson-Greg Little peut redresser la franchise, car les Browns ont une très bonne défense ! Notamment la défense anti-aérienne située derrière un D’Qwell Jackson énorme en 2011, deuxième meilleure défense contre la passe la saison passée et 5ème meilleure défense au niveau des yards encaissés par tentative avec 6.7 yards. Par chance, Joe Haden ne sera pas suspendu dimanche étant donné qu'il a fait appel pour sa suspension de 4 matchs pour avoir été contrôlé positif et que la réponse n'a toujours pas été donné. Le Safety T.J. Ward est aussi un joueur à surveiller, un très gros cogneur qui pourrait faire mal à... à une ou deux côtes de l'ami des animaux Michael Vick par exemple! Ah mais non, ou avais-je la tête? C'est vrai, Vick ne risque plus rien avec son gilet pare balle sous le maillot... Pour en finir avec les points forts de Cleveland, les équipes spéciales sont redoutables, avec un Josh Cribbs qui retourne tout, de partout, pour finir nul part, à partir du moment que ça fini dans la End Zone; et un Phil Dawson qui, une fois lâché le déambulateur est toujours au top!

Pour les points faibles, et bien le rookie doit être bon de suite, il n'a pas le droit au temps donné à un rookie normalement, ce qui est normal, à 28 ans... Ensuite, le corps de "drop-peurs" receveurs avec deux mains gauches dépourvues de doigts doit ARRÊTER les drops! Emmené par un Greg Little prometteur, ce groupe doit élever son niveau de jeu, sinon Weeden risque d'échouer là ou Colt McCoy a échoué. Et si ça avance pas la haut, en bas Richardson aussi bon soit-il, risque de pédaler dans la semoule. Comme pourrait galérer la défense avec la suspension de Scott Fujita, la future suspension de Haden et la perte pour une partie de la saison de Phil Taylor.

Du côté de la ville de Rocky, du bon et du moins bon, comme partout. Pour le bon, l'attaque est, sur le papier, explosive. Vick-McCoy-Jackson-Maclin, un quatuor qui peut faire des envieux, mais qui est aussi très irrégulier dans ses performances. Vick s'expose trop aux défenseurs avec ses courses, il le sait, il dit qu'il devrait tempérer son style de jeu, mais il ne le fait pas... Desean Jackson, est un très bon WR, quand il n'a pas une montgolfière à la place de la tête, Maclin est un très bon WR#2 et LeSean McCoy est la valeur la plus sure de cette attaque, avec 1309 yards au sol en 2011 et de nombreuses réceptions. Mais le plus effrayant à Philadelphie, c'est la DL, Jason Babin 18 sacks, Cullen Jenkins 5,5 sacks, Trent Cole 11 sacks et rajoutez à cela la draft de Fletcher Cox et Vinny Curry et vous avez la ligne de 4-3 la plus effrayante au pays. Gros plu pour les Eagles, la signature de DeMerco Ryans qui a fait jaser les joueurs des Texans mais a fait très plaisir aux Line Backers de Philly parce que mini Matthews c'était pas horrible, mais c'était pas non plus renversant... Ryans la machine à tackler devrait se faire plaisir derrière sa DL énorme, et devant sa secondary composée d'excellents Corner en la présence de Nnamdi Asomugah et Dominique Rodgers-Cromartie qui vont se sentir plus à l'aise au sein de la défense de Juan Castillo qui a déclaré vouloir privilégier la couverture en homme à homme désormais.

Côtés négatifs de la "dream team"? Et bien justement, ces promesses de Super Bowl, ces stars avec des grosses têtes, des caprices etc. L'été fut plus calme certes, mais les promesses, Vick et Jackson les tiennent toujours et attention, le public de Philadelphie est fin comme du gros sel, donc si l'équipe fait l'effet d'un pétard mouillé comme la saison dernière, ça va gronder! Ensuite, la OL semble un peu juste, surtout depuis la perte de Jason Peters, et avoir un QB qui garde très longtemps la balle n'est pas forcément le mieux pour une OL qui pourrait se retrouver vite à la rue si une ou deux blessures venaient à pointer le bout de leurs nez. Enfin les blessures de Vick ne sont pas rassurantes, va-t-il réussir à tenir toute une saison?

La réponse à cette question sera primordiale pour la course aux Play offs. En attendant, les Eagles devraient logiquement venir à bout des Browns, mais la logique à Philadelphie...



Miami Dolphins at Houston Texans (Clément)
Dimanche 9 septembre à 19h, heure française.
au Reliant Stadium

Match à sens unique

Nous ne sommes jamais à l'abri d'une surprise, mais dans ce cas c'est très peu probable. Les Texans ont construit une défense 5-2 ultra agressive avec une pression constante sur le QB et une énorme difficulté pour les RBs pour passer la ligne adverse. Le front seven des texans est effrayant, JJ Watt sort d'une très grosse saison rookie et ne pourra que progresser. Lors de l'intersaison, cette défense a perdu Mario Williams, blessé très tôt dans la saison, Brook Reed son suppléant a su faire oublier Super Mario qui est parti du coté de Buffalo. La seconde perte est le LB DeMeco Ryans envoyé aux Eagles et qui laisse la place à Bradie James qui arrive des Cowboys. Ajoutez à sa une dose supplémentaire de pass rush avec le rookie Whitney Mercilius et on obtient une défense très impressionnante à voir jouer.

Et se sera la tache de Ryan Tannehill qui devra découper cette défense s'il veut mener son équipe à la victoire. Problème... s'il pourra compter sur un jeu de course performant avec Reggie Bush et Daniel Thomas, il aura en revanche aucune vrai cible potable, les meilleurs receveurs étant le slot WR Davone Bess et le TE Fasano.

Si les Dolphins ne veulent pas prendre une valise ils devront compter sur leur défense. Avec un front 7 de qualité les Fins pourraient limiter Arian Foster et Ben Tate. Mais la secondary a été démantelé, exit Yeremiah Bell et Vontae Davis, avec Andre Johnson ça pourrait faire mal.



Atlanta Falcons at Kansas City Chiefs  (richard)
Lundi 9 septembre à 19h, heure française.
au Arrowhead Stadium

Tony Gonzalez de retour à KC

Il y a quelques temps que ces deux équipes n'ont pas été au sommet de leur division respective. Il ne leur manque parfois pas grand chose pour atteindre les dernières marches et briller mais n'y arrivent pas souvent. Effectuer un bon début de saison fait partie de ces choses qui peut, peut-être les faire réussir en 2012.

Du côté des Chiefs, après un trop grand nombre de blessure dès le début de saison l'année dernière, les regards se tournent vers les retours de blessures dont notamment le coureur Jamaal Charles ou encore Brandon Flowers. Pour le reste de l'attaque, le spectacle devrait être assuré par Dwayne Bowe qui compensera les faiblesses de Matt Cassel. Il faudra également garder un œil sur l'acquisition au poste de RB, Peyton Hillis qui pourrait bien apporter du poids au jeu de cours des Chiefs.

Chez les Falcons, ce match aura une saveur particulière pour le TE Tony Gonzalez qui retourne chez sans ancienne franchise. Après 12 saison la-bas il rencontre pour la première fois les Chiefs. nulle doute que ce match aura une saveur particulière pour ce vétéran. Hormis cela, les Falcons débute leur saison à l’extérieur, l'occasion pour Matt Ryan de retrouver son jeune receveur Julio Jones.

Le match en lui même ne propose que peu d'intérêt hormis pour les fans des deux franchises, il n'est ni intra conférence ni intra division et n'apporte donc pas grand intérêt pour une week 1 de NFL.



Seattle Seahawks at Arizona Cardinals (Fitzii)
Dimanche 9 septembre à 22h25, heure française.
au University of Phoenix Stadium

Back To Football (in NFC WTFest)

C'est LE duel au sommet de la Week 1, le match des titans, l'opposition entre deux franchises qui s'affronteraient à coup sur au Super Bowl si c'était possible! Ou pas. Mais bon, les Arizona Cardinals et les Seattle Seahawks font parti de la NFC West, s'est pourquoi les fans du VRAI football on le privilège de voir ces deux franchises s'affronter deux fois dans l'année! Et la première bataille de la saison 2012 s'annonce musclé! Au menu, un Quarter Back rookie qui a piqué la place d'un QB vétéran censé devenir le franchise QB contre un Quarter Back drafté au 5ème tour en 2010 qui a "détrôné" un QB vétéran censé devenir le franchise QB... Vous n'avez pas compris?

C'est pourtant très simple, lors de l'ouverture du marché des Free Agents, le monde de la NFL se demandait ou finirait Matt Flynn, Flynn c'est ce Quarter Back qui a passé 4 ans à Green Bay derrière Aaron Rodgers et qui, pour le dernier match de la saison 2011 contre la défense des Detroit Lions a tout simplement battu le record de la franchise de TD en un match. Alors, quand ce dernier signe un contrat de 3 ans pour 26 M$ chez les Seattle Seahawks, tout le monde pense qu'il sera sans problème le QB starter en Septembre. Mais c'était sans compter sur Russell Wilson, ce rookie drafté au troisième tour par les Seahawks en provenance de l'Université du Wisconsin. En effet pendant la pré saison, les performances exceptionnelles de Wilson lui ont permis de passer devant Tarvaris Jackson qui a été par la suite tradé aux Bills puis devant Matt Flynn. C'est donc Wilson qui affrontera John Skelton dimanche soir.

John Skelton c'est ce "fameux" Quarter Back drafté en 2010 par les Arizona Cardinals au 5ème tour et qui a gagné la bataille des Quarter Backs en Arizona au profit de Kevin Kolb. Kolb qui à cause de ses performances plus que médiocres devient le QB Back up le mieux payé de la NFL cette saison...

Bref, les Seattle Seahawks partent avec un avantage, ils ont un QB qui a gagné sa place contrairement aux Arizona Cardinals qui ont un QB titulaire "par défaut" puisque celui qui aurait du être titulaire a perdu sa place... Mais ce match n'est pas qu'un duel de QB loin de là, les deux équipes sont dotés de bons Running Backs, Marshawn Lynch pour les Hawks, Beanie Wells et Ryan Williams pour les Cards, de deux OL qu'on qualifiera de friables, d'autant plus que les deux sont privés de leurs Offensives Tackles titulaires à savoir James Carpenter et Levi Brown et de deux défenses qui ont montré l'an passé de belles choses. Les Seahawks ont surement l'une des meilleurs secondary au pays, alors que le front 7 des Cardinals est en constante amélioration sous la direction du DC Ray Horton.

Les clés du match:

Côté Cards, il faudra surveiller le backfield qui a longtemps été diminué à cause des blessures, le Front 7 de la défense 3-4 dirigé par un Daryl Washington qui a pris de la masse devra stopper Lynch, ainsi que l'incontournable Larry Fitzgerald qui, à 29 ans, semble être au sommet de son art du haut de son mètre 91 et de ses 96 kilos. Il ne faudra pas oublier le Corner Back Patrick Peterson qui s'est amélioré en couverture et qui reste redoutable sur retour de punt. A noter que la défense des Cardinals pour la troisième saison consécutive va affronter un QB rookie, et qu'elle s'est toujours imposée, cependant 3 des 5 plus grosses performances en terme de yards qu'a effectué un QB dans ses débuts ont été encaissé par la défense d'Arizona et notamment les 422 yards de Cam Newton l'an passé.

Côté Seahawks, Boddy Wagner tentera de faire oublier David Hawthorne, la secondary composé des Corner Brandon Browner et Richard Sherman ainsi que des Safety Earl Thomas et Kam Chancellor devra contenir le séduisant corps de WR des Cardinals et Marshawn Lynch essayera de trouver des trous dans la défense ou bien se verra dans l'obligation de les créer. Braylon Edwards et les WR des Seahawks devront se démarquer pour faciliter la tache à un Russell Wilson qui montre de belles choses en ce début de carrière pro.

Ce ne sera surement pas le match du siècle ce dimanche soir à l'University of Phoenix Stadium, mais sans aucun doute un bon match de NFC West, avec des belles réceptions, des belles courses, des beaux blitz et des belles... pénalités.



Carolina Panthers at Tampa Bay Buccaneers (Al4thunder)
Dimanche 9 septembre à 22h25, heure française.
au Raymond James Stadium

Comment stopper Cam...?

Voila comment pourrions nous intituler les gamedays des matchs des Panthers … et telle est la question que se poseront les Buccs pour cette première semaine dans la NFC Sud tant Cam Newton les as assomés par ses passes ou ses courses la saison dernière.

L”équipe des Buccaneers essaiera d’effacer les 10 défaites qui ont clos la saison dernière et pour cela ils ont recruté le guard Carl Nicks (ex Saints), le receveur Vincent Jackson (ex Chargers) ou le TE Dallas Clark (ex Colts) ainsi que les rookies Mark Barron (S) et Doug Martin (RB).

Le nouveau coach Greg Schiano comptera sur Josh Freeman pour continuer sa progression et faire remonter son équipe dans la hierarchie de la conference et sur les recrues pour secouer les Blount ou Williams tandis que Winslow lui a été transféré a Seattle (mais cuté depuis).

En défense Sean Jones a connu le même sort que Winslow mais a Detroit remplacé par le rookie Barron et le LB Geno Hayes (Bears) remplacé lui aussi par un rookie Lavonte David ou par le décallage de Mason Foster en OLB. Le boulot de Bill Sheridan le nouveau défensive coordinator sera de remonter sa défense alors qu’elle a finie dernière en nombre de points encaissés et 30ème au niveau des yards.

Et dimanche ce sera une attaque des Panthers privée du RB Jonathan Stewart (blessé a une cheville) qui s’offrent a eux pour prouver leurs progrès mais elle sera bien emmenée par le rookie de l’année 2011 Cam Newton et par le receveur Steve Smith malgré son pied douloureux.

L’attaque ne devrait de toute facon pas être un gros problème cette saison mais ils devront tout de même protéger un peu mieux Newton et faire baisser le total de 35 sacks grace a l’ajout d’Amini Silatolu 2ème tour de la dernière draft au poste de LG, DeAngelo Williams tiendra lui le poste de RB titulaire. Il faudra noter la non prolongation du TE Jeremy Shockey laissant à Greg Olsen la priorité sur le poste.

Par contre en défense la aussi il faudrait progresser nettement pour espérer accéder aux play-offs cette saison et ce n’est pas pour rien que leur 9eme choix de draft s’est porté sur un LB en la personne de Luke Kuechly qui remplacera Dan Connor (Cowboys) ainsi que l’arrivée du safety Nakamura (ex Ravens) les autres départs étant plutot sur les remplacants. James Anderson, Greg Hardy, Charles Godfrey, Chris Gamble ou Charles Jonhson seront bien présents. Le LB Jon Beason devrait également tenir son poste au milieu de la défense des Panthers.

Au final les Panthers devraient gagner ce we mais la saison sera rude pour espérer finir dans les équipes qualifiées pour les PO dans cette poule Sud de la NFC.



San Francisco 49ers at Green Bay Packers (Fitzii)
Dimanche 9 septembre à 22h25, heure française.
au Lambeau Field


Une affiche digne d'une finale NFC!


Quand les 49ers rencontrent les packers, ou plutot, quand le seed#2 va rendre une visite pas très courtoise au seed#1 aurait pu être le titre de ce gameday, mais c'était un peu long.

Et pas de chichis entre nous on démarre sur les chapeaux de roues avec l'analyse de l'équipe qui reçoit, les Green Bay Packers !
L'attaque. Oui, toute l'attaque de Green Bay est un point fort, on a le meilleur QB NFL avec Aaron Rodgers, un des meilleurs duo de WR avec Greg Jennings et Jordy Nelson, agrémenté par Greg Jones, Randall Cobb et Donald Driver qui sont loin d'être mauvais, un TE qui, si il est en forme et retrouve ses mains est sans conteste un des meilleurs à son poste dans la ligue. Comme l'an passé me direz-vous, mais cette année ce qui a changé, c'est que Green Bay peu également courir, et non je  ne parle pas des courses de Rodgers (257 yards en 2011), mais des courses de Cedric Benson l'ancien Bengals qui à 29 ans peut porter le jeu de course des Cheeseheads sur ses épaules! En attaque, le seul bémol vient peut être du côté gauche de la ligne offensive, il faudra remplacer Chad Clifton parti pendant l'intersaison mais la franchise du Wisconsin ne semble pas s'inquiéter pour cela, pourquoi le serions nous alors?

Au contraire de l'attaque, la défense des packs 2011 a été horrible, alors qu'elle est loin d'être pauvre en terme de playmakers! B.J. Raji, Clay Matthews, Charles Woodson and co vont devoir redresser la barre, car une défense "moyenne" suffirait pour faire de Green Bay le plus sérieux prétendant au titre. Et cela passe par une plus grande pression sur le QB, c'est pourquoi Nick Perry a été drafté, ce pass rusher très rapide opposé à Matthews devrait contribuer à augmenter le nombre de sacks qui s'était arrêté à 30 la saison passé soit le 27ème total NFL. Point noir pour la franchise, la perte du meilleur plaqueur en l’occurrence Desmond Bishop, qui sera dur à remplacer.


Pour San Francisco, c'est un peu le contraire, la défense sort d'une saison 2011 exceptionnelle, emmené par un Patrick Willis au sommet de son art. 4ème meilleure défense générale et meilleure défense au sol en 2011, c'est simple, il est plus facile de traverser un KFC déguisé en poulet que de traverser le front 7 des niners... Et puis, la défense ne fait pas que stopper les coureurs, elle touche aussi beaucoup le QB (Aldon Smith 12 sacks, Justin Smith 9 sacks et Ray McDonald 9 sacks). Le seul petit problème vient du rideau défensif qui parfois se troue dans les airs, mais le front 7 est si impressionnant qu'au final la secondary niners devrait bien s'en sortir.

En attaque, le jeu au sol devrait être impressionnant, huitième la saison passé en terme de yards, le duo Frank Gore-Kendall Hunter voit l'arrivée de Brandon Jacobs et LaMichael James qui devraient prendre tous ensemble du plaisir à courir derrière une ligne qui ouvre assez bien les trous. Par contre, pour ce qui est du jeu aérien, la ligne offensive est moins bonne, notamment du coté droit de la ligne, qui a été en plus affaibli par la perte d'Adam Snyder à l'intersaison. Alex Smith a montré du bon et du moins bon l'an passé, exceptionnel en PO contre les Saints, il n'a complété qu'une seule passe vers un WR lors de la seconde période contre les Giants. C'est pourquoi on a apporté des receveurs pendant l'intersaison à Alex Smith, à défaut d’apporter Peyton Manning aux receveurs. Derrière Vernon Davis et Michael Crabtree, on retrouve désormais Mario Manningham et Randy Moss, quand on voit les noms on se dit que c'est du tout bon, mais au fond, cela reste encore un peu fragile !
En bref, la pression est sur Alex Smith et ses WR cette saison, si ils font une bonne saison, alors le Super Bowl ne sera pas loin.

Ce match est loin d'être gagné pour Green Bay, mais l'attaque stratosphérique devrait quand même remporter le match.


Pittsburgh Steelers at Denvers Broncos (Al4thunder)
Lundi 10 septembre à 2h20 du mat, heure française.
au Sports autorithy Field

Y aura t'il un effet Manning?


Relever la 31ème attaque aérienne voila le contrat placé dans les mains de Peyton Manning par les dirigeants des Broncos … avec un autre plus matériel de 96M$ sur 5 saisons. Tim Tebow (Jets) avait emmené Denver en demi-finale de conférence il se doit faire mieux au vu de son expérience. Mais ce n’est plus le Peyton Manning des Colts qui a joué 2 Superbowls … il a 36 ans et revient de 4 opérations au cou. Pour cela il aura a sa disposition 2 jeunes WR Demaryius Thomas et Eric Decker ainsi que les TE Joel Dreessen et Jacob Tamme qui auront leur importance dans le nouveau système offensif des Broncos (notamment contre Pittsburgh dont la défense accordait pas mal de yards aux TE l’an passé)
A noter le retour de Brandon Stockley qui a déja joué 3 saisons a Denver et qui a également été une des cibles de Manning aux Colts dans le passé, autre transfuge des Colts le FB Chris Gronkowski tiendra la ligne arrière et ouvrira les brèches a Willis McGahee ou protègera le vieux Manning derrière une ligne inchangée ou presque seul Manny Ramirez pourrait se voir octroyer un plus grand temps de jeu en RG.
La défense elle a été légèrement remanièe avec l’apport de 4 jeunes rookies drafté au printemps notamment le DE Derek Wolfe ou par l’apport du CB Tracy Porter (ex Saints) et du FS Mike Adams (ex Browns).
Face a cette défense on se demande bien qu’elle attaque Pittsburgh va pouvoir aligner avec le nouveau coordinateur offensif Todd Haley. Il est connu pour aimer faire courir ses équipes (et a Pittsburgh on connait ca) mais le titulaire Rashard Mendenhall revient de grosse blessure … il a été retiré de la PUP list pour pouvoir rejouer avant la semaine 6 mais il ne sera pas apte en début de saison pour autant, son remplacant naturel Isaac Redman a été lui aussi touché (hanche) durant la pré-saison est son statut est fixé a “probable” pour ce match donc il risque de partager le ballon avec Jonathan Dwyer. On pourrait se dire qu’en cas de soucis a la course ils se redirigeront vers la passe mais voila un autre volet qui passionné la Steeler Nation : le holdout de Mike Wallace le meilleur receveur depuis plusieurs saisons mais le gros contrat estival a été signé par son collègue Antonio Brown. Le boudeur a bien repris la compétition mais il n’a pas joué en pré-saison pour travailler le nouveau système donc Emmanuel Sanders et Jericho Cotchery pourrait être mis a contribution mais je verais plus Heath Miller être ciblé. Son coéquipier du bout de ligne (qui peut jouer aussi fullback) David Jonhson lui est out pour la saison. En parlant de la ligne un effort a été fait par la draft pour la renforcer en la personne de David DeCastro mais malheureusement il s’est lui aussi blessé en pré-saison aux ligaments du genou.
On arrive au point fort de l’équipe la défense … classé numéro 1 ou 2 depuis plusieurs saisons (avec les Ravens) elle n’a pas été non plus épargnée par les blessures : Brett Keisel, Casey Hampton, Larry Foote, Stevenson Sylvester, Jason Worilds et James Harrison ont tous été blessé de plus ou moins longue date sans oublier Ryan Clark qui de par son problème sanguin ne peut pas jouer a une telle altitude que celle de Denver. Seuls Hampton, Clark et probablement Harrison devraient rester sur le banc dimanche soir.

Au final qui gagnera la revanche de la rencontre de Wild-Card de janvier dernier ? Manning confirmera les attentes placées en lui par les dirigeants du Colorado ?

6 Response to "Gameday match du dimanche: Week 1"

  1. Anonyme dit,

    Wouah !! Merci !! =)

     

  2. Patafouin dit,

    Super boulot pour ses gamedays mais il manque BEARS VS COLTS ?

     

  3. Anonyme dit,

    Y sont pas eux le temps c'est tous ^^ y manque aussi Chargers - raiders , Cowboys - giants , Ravens - bangals

     

  4. Anonyme dit,

    Attention c'est James Jones chez les Packers et pas Greg Jones comme j'ai pu le lire dans plusieurs articles ;-)

     

  5. Arnaud dit,

    Anonyme #2: Gameday = jour de match. Au dernière nouvelle Bengals - Ravens et Chargers - Raiders c'est lundi soir :)

    Et Cowboys - Giants c'était mercredi soir.

     

  6. Anonyme dit,

    C'est pas gentil ça haha : "... une grosse machine expérimentée qui voudra prouver que ce n’est pas juste une équipe de tricheurs." Bien marrant quand même :).

    Un fan des Saints

     

Vie du site

L'inter saison bat son plein, on approche très vite des camps d'entrainements, rendez-vous chaque jour sur Latest pour suivre l'off saison 2012. Cliquez ici pour le savoir

Pensez-vous que les mauvaises performances des New Orleans Saints sont due à l'absence de Sean Payton ?

Powered by SW rss feed widget
Blog