har The 5000 Yards Review : New Orleans - LatestNFL : News sur la NFL

LaDainian Tomlinson prend sa retraite


Le grand LaDainian Tomlinson a décidé de quitter le monde du football à 32 ans. Le joueur ne trouvant plus d'équipe après un petit passage chez les Jets il signera un contrat d'une journée aux Chargers de San Diego.
Le coureur vedette des années 2 000 quitte donc la NFL et pourra rejoindre le Hall Of Fame d'ici 2017.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

Chad Ochocinco signe à Miami


Le Wide Receiver déjanté Chad Ochocinco apparaitra une nouvelle fois dans Hard Knocks.
En effet le joueur viens de signer un contrat avec les Miami Dolphins, le deal est pour un an.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

LatestMailbag : 2ème édition


C'est reparti pour le Mailbag made by Kuro.
Cette semaine retrouvez de l'attaque et toujours plus d'information à se mettre sous la dent. N'hésitez pas à continuer d'envoyer vos questions sur l'adresse prévue à cet effet

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

Hard Knocks 2012 à Miami


Ce seront finalement les Miami Dolphins qui recevrons l'émission de HBO, Hard Knocks cette année.
L'équipe ouvrira les portes des training camps aux caméras et aux téléspectateurs, LatestNFL vous sous titra les épisodes.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

C.T.E : trois lettres pour une cause importante


L'ami Kuro s'est penché sur cette maladie définie par trois lettres CTE et qui touche beaucoup de footballeur retraités.
Peu après le décès de Junior Seau il est temps de mieux comprendre les conséquences de la violence dans notre sport.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news
Une erreur est survenue dans ce gadget

The 5000 Yards Review : New Orleans

par Kuro On 3/13/2012 10:30:00 AM
Nous allons maintenant voir la NFC South qui a bien rempli son rôle de division kifèpeur avec ses Saints survitaminés, ses Falcons toujours aussi réguliers (malheureusement pour eux en playoffs), et des Panthers qui sous l'impulsion d'un nouveau coach et d'un QB pas comme les autres ont décidé de redresser la franchise. Et pendant ce temps-là, les Buccs se sont doucement mais sûrement crashés par manque de leadership.

On démarre avec les Saints de New Orleans, ou la  Nouvelle-Orléans parce que c'est la Louisiane.

A lire en se faisant un bon resto cajun.



NEW ORLEANS SAINTS
1er NFC South ~ 13-3 / 1-1
Des records en vrac... mais c'est tout





Les prévisions de Madame Soleil 2011


Gagner la division et retourner au Superbowl pardi, même si la défense a subi un coup d'arrêt depuis la saison du titre en 2009. Pour contrecarrer cette tendance, les Saints avaient drafté le pass-rusher Cameron Jordan et avaient signé les DL Shaun Rogers et Aubrayo Franklin pour améliorer la défense contre la course. Il restait quand même un souci : la ligne des LB qui avaient du mal à défendre contre la passe et l'arrière-garde pas toujours efficace. Du côté de l'attaque, les Saints avaient pallié le départ de leur Centre Jonathan Goodwin aux 49ers par l'acquisition d'Olin Kreutz; mais la bombe était intervenu au niveau du jeu de course, avec la draft de Mark Ingram, la resignature de Pierre Thomas, le trade pour envoyer Reggie Bush aux Dolphins et surtout l'acquisition de Darren Sproles dans un choix des Chargers qu'on avait un peu de mal à comprendre. Bonjour l'attaque !




La saison


@Green Bay 34-42, Chicago 30-13, Houston 40-33, @Jacksonville 23-10, @Carolina 30-27, @Tampa Bay 20-26, Indianapolis 62-7, @St.Louis 21-31, Tampa Bay 27-16, @Atlanta 26-23 (OT), Giants 49-24, Detroit 31-17, @Tennessee 22-17, @Minnesota 42-20, Atlanta 45-16, Carolina 45-17.




Les playoffs


Detroit 45-28, @San Francisco 32-36.




La réalité


Une carte d'attaque...
Ironique que la saison des Saints se soit terminée comme elle avait commencé, avec une séance de tirs aux pigeons. Pas surprenant qu'elle ait commencé ainsi avec Green Bay en face... mais San Francisco ? 36 points ? Certes les Saints ne sont pas non plus revenu à un état pré-2009 où la défense était à s'arracher les cheveux, mais certains résultats sur cette liste nous prouvent qu'il reste des problèmes à régler. Et je ne suis pas sûr que le départ de Gregg Williams à St Louis aide à ça.

Ce qui doit être le plus frustrant pour les Saints c'est le fait qu'ils étaient le genre d'adversaires parfaits pour les Giants en NFCC : à domicile, avec une attaque équilibrée dont le jeu de course aurait calmé le pass rush pour ouvrir la voie des airs. Mais la défense en a décidé autrement contre San Francisco... au moins ça a eu le mérite de nous proposer une fin de match les plus folles des dernières années en playoffs.




Et une carte de parade.
En tout cas c'est sûr que les problèmes, on ne les a pas au niveau de l'attaque. Ca va être difficile de vous transmettre le niveau hallucinant de cette escouade sans me transformer en profs de maths armé de son canon à nombres ridicules. Certes on pourra toujours se poser la question de savoir si les stats offensives de la ligue cette saison ne sont pas également amplifiées par le fait que ce sont surtout les défenses qui ont besoin de pré-saison pour trouver une coordination, mais ça n'enlève rien au caractère inbelivable, voire incrédible des Saints. Oui, j'ai bien dit inbelivable et incrédible, et alors, j'invente mes propres adjectifs pour l'attaque de NO, ça me paraît normal. Ne vous inquiétez pas, je sortirais le "Petit Kuro Illustré" bientôt.

Les Saints ont dépassé la marque des 40 points 8 fois dans la saison, dont 4 fois de suite contre Minnesota, Atlanta, Carolina et Detroit en Wild Card. Drew Brees a finalement explosé le record de yards en une saison de Dan Marino avec 5476 yards; mais il a fait mieux encore, en l'accompagnant d'un taux de complétion ahurissant de 71.2% (autre record surpassant Steve Young), 46 TD et 14 INT. S'il est derrière Aaron Rodgers au rating (et possiblement au MVP), c'est qu'il a lancé 150 passes de plus que lui pour atteindre ces chiffres. Mais est-ce que ça surprend quelqu'un au final ? Brees avait déjà eu un des meilleurs taux de complétion de l'histoire en 2009, et il avait raté le record de yards de peu en 2008. C'est tout à fait normal qu'il finisse Offensive Player Of The Year.

La souris atomique Sproles
Et on peut dire que le bougre a des sacrées cibles de passe pour engranger tous ces yards et TD et points et caeteras (ils ont le record de caeteras dans une saison aussi). Si on devait sortir deux noms, ce serait sans aucun doute Sproles et Jimmy Graham. Darren Sproles officie comme coureur, receveur et également punt/kick returner ce qui lui a permis de poster une saison extraordinaire : avec 562 yards à la course (et 2 TD), 710 yards à la réception (et 7 TD), 294 yards sur punt return (et 1 TD) et 1089 yards sur kick return, il totalise 2695 "all-purpose yards", ce qui bat le précédent record historique du WR des Titans Derrick Mason en 2000 (qui était de 2690). Non, je vous rassure, moi non plus je ne sais toujours pas pourquoi les Chargers l'ont laissé partir. Jimmy Graham lui a été un véritable monstre offensif, totalisant 99 catchs, 1310 yards et 11 TD, battant le record de yards en une saison pour un TE de Kellen Winslow Le Papounet en 1980 (1290 yards)... pendant quelques minutes, avant que Rob Gronkowski des Pats ne lui souffle sous le nez. Marques Colston est le premier receveur en stat avec 1143 yards et 8 TD, autant de TD que Lance Moore, Devery Henderson en totalisant 6.

La carte de Yardage Brees
Stop, n'en jetez plus, on a les calculatrices internes qui font des noeuds ! Comment ça, c'est pas fini ? Ah oui le jeu de course, on n'en a pas encore parlé. Bon ben il a été aussi très bon malgré la blessure de Chris Ivory au début de la saison puis celle de Mark Ingram durant la saison. Ingram a quand même eu le temps de poster 474 yards et 5 TD même si Thomas reste le Monsieur Run avec 562 yards et 5 TD également (et j'ai déjà mentionné la Souris Atomique Sproles).

Les Saints ont posté le 6e jeu de course de la ligue, bien aidé par une ligne offensive avec toujours une grande paire de guards en Jahri Evans/Carl Nicks et malgré l'annonce de retraite WTF de Kreutz après une blessure en plein milieu de la saison; son remplaçant Brian de la Puente a été très bon. Enfin, parce qu'on a pas tout à fait terminé, les Saints font TRES attention à la baballe dans leurs mains : ils n'ont fumblé que SIX (6) fois.




Bon, allez, ça suffit la pommade au derche, on va parler de la défense. Vous allez dire que je radote, mais devinez ce que je vois au niveau des plaquages ? Les 3 plus gros plaqueurs sont des arrières : Roman Harper, Malcolm Jenkins et Jabari Greer. Vous savez donc ce que je vais dire derrière : DAMN ! Cependant, rappelez-vous ce que j'ai dit pour la défense des Packers : les équipes avec des attaques mitraillettes attirent le jeu de passe chez l'adversaire. Et sans surprise, les arrières des Saints ont vu 626 passes lancées vers eux, 3e total. Et on en arrive au VRAI problème : les Saints ont vu 626 passes lancées... pour seulement 33 sacks et 9 INT. Ce sont des chiffres totalement insuffisants, et ça explique qu'une équipe comme Green Bay avec une défense encore moins bonne que les Saints totalise plus de victoires. Ca explique pourquoi les 49ers ont pu remonter par deux fois le terrain en Divisional Round pour finir par l'emporter. Enfin ça explique le turnover ratio négatif de -3.

La carte spéciale Saints
Une des raisons de ces problèmes défensifs a été l'absence temporaire de Jonathan Vilma qui sans surprise reste la clef de voûte de la défense; même si Scott Shanle, Jo-Lonn Dunbar ou Jonathan Casillas font le boulot, ils semblent toute de même moins efficaces sans leur leader. Les arrières ont été vus hors de position à maintes reprises, et on continue dans les invraisemblances quand on voit que c'est Harper lui-même le meilleur sackeur avec 7.5 sacks. Seul Will Smith se fait remarquer avec ses 6.5 sacks, mais à coté de lui Sedrick Ellis a été complètement transparent (en pass rush je parle, pas en jeu contre la course) et Cameron Jordan encore trop tendre. C'est trop peu pour une DL en 4-3 qui DOIT être celle qui sacke le plus, surtout quand les LB et les DB ont du mal à couvrir en temps normal.

Avec le départ de Gregg Williams vers les Rams et l'arrivée de Steve Spagnuolo comme DC, il reste à voir ce que l'ancien DC des Giants va pouvoir faire pour booster la défense. Il va déjà devoir se dire qu'il n'arrive pas avec le même talent en DL qu'il avait en 2007 à New York.




Le futur


*Atlanta, *Carolina, *Tampa Bay, Philadelphia, Washington, San Francisco, Kansas City, San Diego, @Dallas, @Giants, @Green Bay, @Denver, @Oakland.

Les Saints attendront de pied ferme les 49ers pour la revanche sous le Dôme cette fois.

0 Response to "The 5000 Yards Review : New Orleans"

Vie du site

L'inter saison bat son plein, on approche très vite des camps d'entrainements, rendez-vous chaque jour sur Latest pour suivre l'off saison 2012. Cliquez ici pour le savoir

Pensez-vous que les mauvaises performances des New Orleans Saints sont due à l'absence de Sean Payton ?

Powered by SW rss feed widget
Blog