har Mock Draft Version 1 de Verchain - LatestNFL : News sur la NFL

LaDainian Tomlinson prend sa retraite


Le grand LaDainian Tomlinson a décidé de quitter le monde du football à 32 ans. Le joueur ne trouvant plus d'équipe après un petit passage chez les Jets il signera un contrat d'une journée aux Chargers de San Diego.
Le coureur vedette des années 2 000 quitte donc la NFL et pourra rejoindre le Hall Of Fame d'ici 2017.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

Chad Ochocinco signe à Miami


Le Wide Receiver déjanté Chad Ochocinco apparaitra une nouvelle fois dans Hard Knocks.
En effet le joueur viens de signer un contrat avec les Miami Dolphins, le deal est pour un an.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

LatestMailbag : 2ème édition


C'est reparti pour le Mailbag made by Kuro.
Cette semaine retrouvez de l'attaque et toujours plus d'information à se mettre sous la dent. N'hésitez pas à continuer d'envoyer vos questions sur l'adresse prévue à cet effet

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

Hard Knocks 2012 à Miami


Ce seront finalement les Miami Dolphins qui recevrons l'émission de HBO, Hard Knocks cette année.
L'équipe ouvrira les portes des training camps aux caméras et aux téléspectateurs, LatestNFL vous sous titra les épisodes.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

C.T.E : trois lettres pour une cause importante


L'ami Kuro s'est penché sur cette maladie définie par trois lettres CTE et qui touche beaucoup de footballeur retraités.
Peu après le décès de Junior Seau il est temps de mieux comprendre les conséquences de la violence dans notre sport.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news
Une erreur est survenue dans ce gadget

Mock Draft Version 1 de Verchain

par Fabien On 3/16/2012 08:00:00 PM


L'échéance de la prochaine draft approche à grands pas. Voici venu le temps de la première Mock Draft de la saison du VerchainInc. Sans plus de fioritures, allons z'y !
Cette Mock Draft a été préparée et finalisée le 12 mars, avant le début de la free agency.
C'est pour ça que quand vous lirez ce truc, il sera nul et non avenu.


Ps: Mock draft effectué avant l'ouverture de la Free Agency. 

MOCK DRAFT 1.0

1) Indianapolis Colts : Andrew Luck, QB, Stanford.  



Tiens, comme par hasard, les Colts ont mis un terme au bout de 14 ans à leur relation avec Peyton Manning, le meilleur quarterback de la galaxie. Bon, OK, en ce moment, c'est plutôt le meilleur QB handisport, mais... N'oubliez pas que son front de Frankenstein est un bon indice quant à sa capacité à revivre, un jour... C'est beau, de rêver, non ? Bref, en attendant, Luck est logiquement le choix numéro 1, sans que nous ayons besoin de justifier plus avant ce choix... Présenté par tous comme le meilleur QB à se présenter à la draft depuis Blaine Gabb... oh, pardon, depuis Matt Ryan, tout est en place pour qu'Indianapolis se retrouve propulsé 14 ans en arrière. Oui, avec un record de 3-13 en fin de saison.





2) St Louis Rams - pick traded to : Washington Redskins : Robert Griffin III, QB, Baylor. 

Hormis les titres de champion national, Griffin a tout pour être quelque chose entre la seconde naissance de Randall Cunningham... et la seconde naissance de Vince Young. Mais un VY intelligent, cela dit, ce qui fait déjà un paquet de changements... Comment dire, Griffin est pour moi totalement dans le moule des QB athlétiques qui peuvent compenser par leur physiques les limitations dans leur jeu technique, en se mettant le ballon sous le bras et courir vite, et loin si possible. En voyant Griffin à Baylor, je n'ai pas eu l'impression de voir le QB appeler des audibles, modifier des tactiques sur la ligne, ni même scanner totalement le terrain lors de ses pas de recul. Et ça risque de ne pas le faire chez les pros. Mais comme c'est possible de modifier la technique avec du travail, et que la mobilité de Griffin serait un vrai plus dans le système Shanny, il semble évident que les Redskins vont aller chercher le Heisman en titre.




3) Minnesota Vikings : Matt Kalil, LT, University of South California. 

Une année sans lineman dans les cinq premiers choix de draft ne serait pas une année normale, signe supplémentaire de la fin du monde à venir pour décembre... Take that, Mayas ! Les Vikings ont investi l'an passé dans un QB (Christian Ponder) qui a montré du bon, du moins bon, du franchement prometteur et du foutrement désespérant lors de son année rookie. Lui donner un type qui a un physique et assez de technique pour être un starter sur le côté gauche de la ligne offensive est une belle priorité.


4) Cleveland Browns : Trent Richardson, RB, Alabama.

Les Browns ont les munitions pour aller chercher le deuxième choix, celui que j'ai attribué aux Redskins. Pourtant, dans une équipe en reconstruction, je me dis que Cleveland aura l'opportunité de trouver un QB avec leur second premier tour de draft, et j'ai entendu dire qu'ils étaient prêts à tenter le coup une saison encore avec un Colt McCoy qui a connu le fameux 'sophomore slump'. L'attaque des Browns a été particulièrement inefficace la saison passée, et Richardson semble être un bon candidat pour relancer l'équipe dans une division au sein de laquelle, compte tenu des conditions climatiques notamment, et parce que c'est culturel également, il faut pouvoir courir pour espérer gagner. Je ne serai pas surpris de les voir tenter le coup avec un receveur, cela dit.


Tampa a dépensé un paquet de choix de draft les saisons précédentes pour se bâtir une ligne défensive tenant la route. Beaucoup de jeunes joueurs sont également présents du côté de l'attaque. Avec un Ronde Barber en bout de course et un Aqib Talib qui peut finir en prison n'importe quand, et compte tenu du fait que les Bucs doivent affronter tous les ans deux fois des joueurs comme Roddy White, Marques Colston ou encore un Steve Smith qui devra confirmer sa résurrection cette année, le choix d'un corner de couverture semble une décision 'safe'.


6) Washington Redskins - pick traded to : St Louis Rams : Justin Blackmon, WR, Oklahoma State

St Louis a besoin d'un receveur pour faire grandir Sam Bradford. Même si le nouveau coach Jeff Fisher a un background défensif, je pense qu'il aura posé le même diagnostic que moi : si les Rams ne peuvent pas passer le ballon de manière consistante, l'attaque sera triste à pleurer. Blackmon est une machine à highlights au niveau universitaire, mais n'a pas les mêmes dimensions physiques que les top receveurs du moment (Calvin Johnson, Larry Fitzgerald...), mais pourra sans doute faire très mal sur le turf du Edwards James Stadium.


7) Jacksonville Jaguars : Quinton Coples, DE, North Carolina.

Les Jaguars nous ont habitué au grand n'importe quoi lors des drafts précédentes. Hello, Tyson Alualu... Quinton Coples a ses détracteurs, notamment au sujet de son éthique de travail, mais les Jaguars doivent sans doute voir des choses chez certains joueurs que nous autres, simples mortels, ne voyons pas... Hello, Blaine Gabbert... Sans conviction, je tente le coup du potentiel de Coples...


8) Miami Dolphins : Riley Reiff, OT, Iowa.

Encore un lineman offensif pour les Dolphins. Qui dit nouveau régime dit en général nouveau QB, mais à quoi servirait ce nouveau QB s'il se fait massacrer à longueur de temps ? Marc Colombo n'était rien d'autre qu'un rideau de fumée plus facile à traverser qu'il n'est facile pour n'importe quel athlète de coucher Kim Kardashian. Reiff, joueur costaud et assez doué techniquement, pourrait même dépanner à gauche à l'occasion de la prochaine blessure de Jake Long, qui ne saurait tarder...


9) Carolina Panthers : Dontari Poe, DT, Memphis.

Le phénomène physique de l'année, un peu comme Muhamad Wilkerson l'an passé, sorti de nulle part pour atteindre le premier tour. La défense des Panthers a été catastrophique contre la course la saison passée, ce qui a certes permis de booster les stats d'un Cam Newton souvent contraint de courir derrière le score, mais ne permet pas de gagner de manière régulière. Les Panthers seront sans doute une des équipes 'hype' de l'intersaison pour une qualification en playoffs la saison prochaine, et le meilleur moyen de matérialiser la 'hype' est bien d'installer l'énorme corps de Poe au centre de leur ligne.


10) Buffalo Bills : Courtney Upshaw, OLB, Alabama.

Pas de pass rush à Buffalo, ou très peu, et depuis des années. Upshaw serait donc sans doute une bonne solution pour résoudre le problème récurrent des Bills. Un Melvin Ingram (Gamecocks) serait sans doute aussi un choix possible.


11) Kansas City Chiefs : David DeCastro, OG, Stanford. 

Les Chiefs ont besoin d'un tackle droit, mais leurs difficultés à l'intérieur de la ligne démontrées la saison passée, après une année au cours de laquelle les linemen avait surperformé, et la possibilité de prendre l'un des meilleurs joueurs disponibles à ce moment de la draft devraient être trop pressantes pour ne pas porter le choix sur DeCastro, qui est tout simplement le meilleur garde, voir même le meilleur lineman offensif, disponible cette année.


12) Seattle Seahawks : Melvin Ingram, DE, South Carolina.

Ajouter un peu de pass rush dans une ligne meilleure que ce dont elle a l'air sur le papier pourrait permettre aux Seahawks de pousser un peu les Niners pour la suprématie sur la NFC West. Parmi les joueurs disponibles, Ingram est suffisamment versatile pour jouer depuis la ligne ou en OLB dans des looks de 335 en défense 'nickel'. Mais Pete Carroll trouvera sans doute encore le moyen de nous surprendre... Avec un Nick Perry de USC, tiens, au hasard...


13) Arizona Cardinals : Jonathan Martin, OT, Stanford.

La ligne des Cardinals a perturbé la prise de marques de Kevin Kolb dans l'attaque de la franchise de l'Arizona. Bien sur, les Cards ont aussi besoin de pass rushers, pour complémenter Sam Acho notamment. Mais ajouter un lineman offensif est pour moi une plus grande priorité.


Bel athlète, pouvant jouer n'importe où sur la ligne à trois des Cowboys, Brockers pourrait bien être le chaînon manquant pour lancer enfin une défense à la Ryan à Dallas.


15) Philadelphia Eagles : Luke Kuechly, LB, Boston College.

Match made in heaven. Le coup du petit frère de Clay Matthews n'a pas fonctionné, et les Eagles ont besoin d'un guide défensif après les errances observées la saison passée. Kuechly, machine à tackler, était ce guide pour les... Eagles du Boston College ces dernières saisons... Doit-on y voir un signe ?


16) New York Jets : Michael Floyd, WR, Notre Dame.

Après le fiasco Holmes, et une sortie de prison de Plaxico aux effets plutôt limités, New York doit donner quelques armes à Mark Sanchez. Pour lui permettre de rebondir. Ou pour enfin se rendre compte que Tacoback n'est qu'un joueur très, très, très ordinaire. Et qui ne s'est pas tapé Kate Upton. Oui, je démens. Non mais.


17) Cincinnati Bengals (from Raiders) : Janoris Jenkins, CB, North Alabama.

Oui, Jenkins, le type viré des Gators de Florida, un repris de justice, le genre de types que Mike Brown n'hésite pas à drafter ou à recruter sur le marché des joueurs libres. Après avoir perdu l'an passé Jonathan Joseph au profit des Texans, les Bengals ont souffert l'an passé, malgré (ou à cause) le recrutement de Nate Clements, autrefois connu comme étant le CB le plus surpayé de la Ligue.


18) San Diego Chargers : Cordy Glenn, OG, Georgia.

Avec la retraite de Kris Dielman, les Chargers ont besoin de se refaire la cerise sur une ligne pas épargnée par les blessures. Glenn est un lineman puissant, assez 'méchant', qui pourrait démonter le genre d'attitude de winner qui manque un peu sur la ligne des Chargers.


Les Bears n'ont toujours pas de receveur numéro 1, mais je ne vois pas de receveur digne d'un choix à ce moment de la draft. Chicago cherchera sans doute à remplacer Anthony Adams à l'occasion de cette draft. Avec Cox, Lovie trouvera un tackle défensif adaptable, qui a les caractéristiques de vitesse et de puissance pour bien figurer dans le schéma défensif traditionnel de la Windy City.


20) Tennessee Titans : Whitney Mercilus, DE, Illinois.

Vous savez comment s'appelle le meilleur sackeur des Titans la saison passée ? Klug !

Tennessee doit donc chercher à se renforcer sur la ligne, et peut choisir un pass rusher extérieur comme Mercilus, ou un Devon Still (Diddler U) à l'intérieur. Pour le moment, mon argent est sur un DE. Whitney, donc.




21) Cincinnati Bengals : David Wilson, RB, Virginia Tech.



Deuxième besoin à combler pour les Bengals, qui trouveraient en Wilson le bon remplaçant à Cedric Benson. Lamar Miller de The U est également un candidat à ce choix, je pense.




22) Cleveland Browns (from Falcons) : Ryan Tannehill, QB, Texas A&M.

Cleveland a également besoin d'apporter du pass rush. Mais je ne vois pas de bon DE de 4-3 disponible à ce niveau. Les Browns pourraient éventuellement trouver un client pour un échange de ce choix glané l'an passé lors du méga-trade qui a amené Julio Jones chez les Falcons. Alors, pourquoi pas Tannehill, au cas où Colt McCoy serait considéré comme un échec, déjà...


23) Detroit Lions : Dre Kirkpatrick, CB, Alabama.

La défense aérienne des Lions s'est faite exploser trop souvent la saison passée pour que Jim Schwartz ne cherche pas à la renforcer. Si ce n'est pas fait en free agency, la possibilité de drafter un corner solide même s'il n'est pas trop spectaculaire est trop belle pour être laissée de côté.


24) Pittsburgh Steelers :  Donta Hightower, ILB, Alabama.

Le temps est sans doute venu pour les Steelers de renouveler le cheptel au cœur de la seconde ligne défensive. Un lineman offensif est également une possibilité.


25) Denver Broncos : Devon Still, DT, Penn State.

Malgré les belles performances de la défense des Broncos la saison passée, Denver a manqué de pression intérieure contre le jeu de passe. Still est le meilleur DT disponible à ce moment de la draft, et viendrait former un duo intéressant avec Broderick Bunkley, s'il reste.


26) Houston Texans : Stephen Hill, WR, Georgia Tech.

Un receveur ? Vu que l'ami Andre Johnson risque d'être une nouvelle fois blessé en cours de saison, et que peu de receveurs du roster ont le profil pour être de vrais numéros 1 'bis', pourquoi pas ? Hill a généré un peu de buzz à l'issue du Combine, et pourrait être préféré à Alshon Jeffery...


27) New England Patriots : Mark Barron, SS, Arizona.

La secondary des Patriots a énormément souffert la saison dernière, et c'est malgré elle que New England est parvenue au Superbowl. Barron apporterait un renfort de qualité, capable de démarrer dès sa première saison au sein de la défense.


28) Green Bay Packers : Peter Konz, C, Wisconsin.

En fonction de ce que feront les Packers en free agency, un domaine où ils sont en général peu actifs, Green Bay pourrait avoir un besoin à l'intérieur de la ligne. Konz est capable de se déplacer au poste de garde chez les pros. Néanmoins, un pass rusher supplémentaire pourrait être nécessaire pour soulager une secondary trop souvent exposée la saison passée.


29) Baltimore Ravens : Vontaze Burfict, ILB, Arizona State.

J'ai longtemps hésité sur ce coup, tant les feedbacks autour du joueur sont négatifs, mais l'opportunité était trop belle de donner à Baltimore un linebacker fou furieux, pour remplacer à terme le capitaine Ray Lewis.


30) San Francisco 49ers : Coby Fleener, TE, Stanford.

Les Niners chercheront sans doute un receveur écarté dans cette draft, mais je n'en vois pas de suffisamment au point pour être le choix de Harbaugh West à ce niveau. San Francisco aime utiliser ses TE, et Fleener serait une arme supplémentaire dans une équipe qui a déjà un duo complémentaire avec Davis et Walker. À Stanford, il n'était pas rare de voir du jeu de passe avec trois TE sur le terrain. Alors, pourquoi pas une adaptation de ce type de sets chez les pros ?


Pour soulager la secondary, Bill Bellichick pourrait chercher à ajouter du pass rush. Pourquoi pas Perry, alors ? Mais Coach Hoodie cherchera sans doute encore à échanger ce choix ou le précédent.


32) New York Giants : Mike Adams, OT, Ohio State.

New York devrait prendre le meilleur joueur disponible à ce moment de la draft. Un renfort sur une ligne offensive qui a quelque peu surperformé en playoffs ne serait pas du luxe.
Vous pouvez bien évidemment toujours me suivre sur Twitter (@Verchain). Et vous retrouverez sur Facebook un peu du contenu qui fait le sel des Power Rankings à la Verchain, pendant cette période sans football sur le terrain.
'Til next time, take care of yourself, and each other...

0 Response to "Mock Draft Version 1 de Verchain"

Vie du site

L'inter saison bat son plein, on approche très vite des camps d'entrainements, rendez-vous chaque jour sur Latest pour suivre l'off saison 2012. Cliquez ici pour le savoir

Pensez-vous que les mauvaises performances des New Orleans Saints sont due à l'absence de Sean Payton ?

Powered by SW rss feed widget
Blog