har The 5000 Yards Review : Washington - LatestNFL : News sur la NFL

LaDainian Tomlinson prend sa retraite


Le grand LaDainian Tomlinson a décidé de quitter le monde du football à 32 ans. Le joueur ne trouvant plus d'équipe après un petit passage chez les Jets il signera un contrat d'une journée aux Chargers de San Diego.
Le coureur vedette des années 2 000 quitte donc la NFL et pourra rejoindre le Hall Of Fame d'ici 2017.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

Chad Ochocinco signe à Miami


Le Wide Receiver déjanté Chad Ochocinco apparaitra une nouvelle fois dans Hard Knocks.
En effet le joueur viens de signer un contrat avec les Miami Dolphins, le deal est pour un an.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

LatestMailbag : 2ème édition


C'est reparti pour le Mailbag made by Kuro.
Cette semaine retrouvez de l'attaque et toujours plus d'information à se mettre sous la dent. N'hésitez pas à continuer d'envoyer vos questions sur l'adresse prévue à cet effet

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

Hard Knocks 2012 à Miami


Ce seront finalement les Miami Dolphins qui recevrons l'émission de HBO, Hard Knocks cette année.
L'équipe ouvrira les portes des training camps aux caméras et aux téléspectateurs, LatestNFL vous sous titra les épisodes.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

C.T.E : trois lettres pour une cause importante


L'ami Kuro s'est penché sur cette maladie définie par trois lettres CTE et qui touche beaucoup de footballeur retraités.
Peu après le décès de Junior Seau il est temps de mieux comprendre les conséquences de la violence dans notre sport.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news
Une erreur est survenue dans ce gadget

The 5000 Yards Review : Washington

par Kuro On 3/10/2012 02:00:00 PM
On termine la review de la NFC East avec l'équipe de la capitale fédérale, les Redskins de Washington.



A lire pour les gens atteints de dédoublement de la personnalité.





WASHINGTON REDSKINS
4e NFC East ~ 5-11
"J'ai l'attaque / qu'est patraque / la défense / qui se dépense"




Les prévisions de Madame Soleil 2011


Huh... une controverse... de QB... avec dans les rôles principaux... huh... Rex Grossman et John Beck. Désolé, comme dirait Denisot dans les Guignols. En effet, Donovan McNabb n'était pas la solution escomptée, et il était parti aux Vikings. Ca restait d'ailleurs la seule véritable modification au niveau de l'attaque, et autant dire que ça n'apportait pas énormément de confiance. Du côté de la défense, il y avait aussi eu du changement : voulant absolument passer en 3-4, les Reds avaient rendu la vie difficile à Andre Carter et Albert Haynesworth qui sont plus des DL de 4-3 (même si de toute façon Bébert se rend la vie difficile très bien tout seul). Du coup les deux étaient partis aux Patriots, et avec la signature de Barry Cofield et la draft de l'énergique Ryan Kerrigan, le front seven en 3-4 de Washington commençait à avoir de la tronche.



La saison


Giants 28-14, Arizona 22-21, @Dallas 16-18, @St.Louis 17-10, Philadelphia 13-20, @Carolina 20-33, @Buffalo 0-23, San Francisco 11-19, @Miami 9-20, Dallas 24-27 (OT), @Seattle 23-17, Jets 19-34, New England 27-34, @Giants 23-10, Minnesota 26-33, @Philadelphia 10-34.



La réalité


"Yay, Jim Zorn est enfin parti des Redskins, dehors le nullard, qu'est-ce qu'on va être mieux avec Mike Shanahan, quelqu'un qui sait au moins ce qu'il fait, et qui va redresser le... pardon ? L'année dernière ? 6-10, mais c'est à cause de cette brêle de McNoob ! Cette année comment ça va déchirer sa m... pardon ? Cette année ? 5-11. Arrêtez de m'interrompre quand je fais mon blind fanboy !" Bon, c'est pas encore ça Washington cette année, mais comment il pourrait en être autrement avec ces QBs là ? Parce que la défense, elle, elle fait son travail. Ce n'est pas de sa faute, le turnover ratio terrible à -14.

La carte spéciale Redskins
Sexy Rexy in da house : 57.9%, 3151 yards, 16 TD et 20 INT. Beck n'a pas fait beaucoup mieux quand Grossman s'est blessé au milieu de la saison et qu'il a joué 4 matchs : 60.6%, 858 yards, 0 TD et 4 INT. Finalement, les Reds peuvent remercier le WR Brandon Banks qui, à défaut d'avoir effectué une montagne de réceptions (1 pour 10 yards), remonte un peu le niveau avec sa passe de TD de 49 yards pour Santana Moss contre NE, ça termine à 17 TD, 24 INT. Mais il y a une stat qui me colle le fessier par terre : Grossman a été sacké 25 fois (en 12 matchs, c'est pas énorme), et Beck... 16 fois. 16 fois en 4 matchs, dont une curée de 9 sacks dans la fessée 23-0 contre les Bills et leur 3-4 même pas sur mesure pour leurs talents (la preuve ils retournent en 4-3).

Ca prouve d'ailleurs la qualité du LT Trent Williams qui a été excellent mais qui était blessé pour ce match, et il serait bien que le gars arrête ses consommations extra-sportives qui lui ont valu une suspension sinon il pourrait mettre son talent en l'air. Dieu sait que les Reds n'ont pas besoin de ça, parce qu'ils ont connu d'autres blessures pendant la saison, celles de Jamaal Brown ou de Chris Chester qui ont forcé à faire un peu de shuffling dans la ligne. Et pourtant avec tout ça, si on retire le match contre les Bills on n'est qu'à 31 sacks sur 16 matchs, ce qui est acceptable avec tout ce turnover.

Tim Hightower, fer de lance au sol
Derrière tout ce "beau" monde, on a eu une bestiole avec plus de têtes que l'Hydre de Lerne (qui en avait trois) : Tim Hightower, Ryan Torain, Roy Helu et Evan Royster ont tous porté la balle plus de 50 fois. Hightower était bien entendu le titulaire (84 portés pour 321 yards et 1 TD), mais une blessure a mis fin à sa saison et ensuite ça a été la valse des coureurs. Parmi les trois coéquipiers, Roy Helu a le plus brillé avec 151 portés, 640 yards et 2 TD, sachant qu'en plus il a été une arme importante dans le jeu de passe avec 49 catchs, 379 yards et 1 TD. Evan Royster a su tiré son épingle du jeu avec 56 portés pour 328 yards et une moyenne dantesque de 5.9, alors que Ryan Torain a été décevant avec 59 portés pour 200 yards et 1 TD. Pas étonnant que Torain ait été cuté par les Reds après ça, et on s'apprête à voir un backfield sacrément intéressant avec Hightower/Helu/Royster derrière le zone-block des Reds. Ca m'étonnerait qu'ils restent 26e en yards l'année prochaine.

Du côté des receveurs, on a encore perdu Chris Cooley cette année, comme en 2009. Le très bon TE a traîné une sale blessure au genou à laquelle s'est ajoutée une grave blessure au doigt qui a mis un terme définitif à sa saison avec des chiffres tellement bas pour un joueur de ce niveau que je ne vous les dit même pas. Fred Davis l'a remplacé comme cible "rapprochée" préférée et le TE a posté de bons chiffres : 59 catchs, 796 yards et 3 TD, mais lui aussi a vu sa saison tourner court à cause de problèmes d'abus de substances illicites. Les Reds tentent de devenir les nouveaux Bengals visiblement, ils sont bien partis s'ils continuent. Bientôt on va me dire que Grossman aussi a été suspendu pour... attendez, en réfléchissant bien, y'a une chance pour que ça l'améliore, il devrait essayer juste pour voir. Pour terminer avec les attrapeurs de ballon, Grampa Jabar Gaffney est toujours là bon pied bon oeil avec 68 catchs pour 947 yards et 5 TD, alors que Santana Moss a lutté contre des blessures et a moins produit : 46 catchs, 584 yards et 4 TD pour lui. Il manque quand même un vrai gros receveur à Washington... enfin... si les QBs arrivent à le trouver sur le terrain.

Big Defense
Bon, occupons-nous de la défense maintenant. Elle était à la ramasse l'année dernière, 31e en yards et 21e en points. Cette année, Jim Haslett a enfin pu mettre sa 3-4 en place avec des vrais morceaux de joueurs dedans, et *boum*, 13e en yards et... euh ok toujours 21e en points; ceci dit c'est trompeur, car alors que les attaques ont plus marqué cette année, les Reds ont encaissé moins de points que l'année dernière, ce qui est encourageant. Et puis en même temps, on fait ce qu'on peut quand l'attaque est l'une de celles qui a filé le plus la balle à l'adversaire (35 pertes, 24 INT + 11 fumbles, 30e) et qui convertit le moins de 3e tentative (29%, 31e).

Fletcher (59) & Orakpo (98)
La ligne défensive a manqué de punch sur le jeu de course, peinant à plaquer les coureurs à perte, mais elle a su aller presser le QB avec un total de 14.5 sacks pour les 3 DL : 6 pour Stephen Bowen, 5.5 pour Adam Carriker et 3 pour Barry Cofield. Les Redskins ont été actifs en sacks avec un total de 41, menés par les inarrêtables Brian Orakpo (9 sacks) et Ryan Kerrigan (7.5 sacks). Les deux compères complètent avec 59 plaquages et 3 fumbles forcés pour Orakpo, 63 plaquages et 4 fumbles forcés et 1 INT par Kerrigan. Pas mal hein ? Eh bien je ne vous même pas encore présenté la vraie pieuvre de cette défense, qui est partout sur le terrain du haut de ses 36 balais : London Fletcher est le plus gros plaqueur de la ligue avec 166 plaquages auxquels il rajoute 1.5 sacks, 3 fumbles forcés et 2 INT. Ces chiffres sont hallucinants étant donné l'âge du bonhomme, et il va falloir commencer à regarder ce qui arrive derrière lui parce que ça va faire un trou.

La défense contre la passe a également su juguler l'opposition... OK bon warning : je n'ai jamais aimé DeAngelo Hall. Pour moi, ça a toujours été une grande gueule surcôtée qui a quelques fois la chance que son entêtement à tenter le big play lui ramasse des interceptions, mais ça n'en fait sûrement pas un CB ProBowler, parce que pour 1 INT il lâche 3 gros jeux. Voilà c'est dit. Il a eu du travail à faire cette saison avec 90 plaquages, 1 fumble forcé et 3 INT, mais il était déjà là l'année dernière. Donc si vous cherchez le renouveau de la défense contre la passe, il est venu par le transfuge des Ravens, Josh Wilson. Le bougre a eu du mal à s'intégrer mais il est monté en puissance cette année et il termine avec des chiffres édifiants : 62 plaquages, 1 fumble forcé, 2 INT et il n'a autorisé que 42.4% des passes en sa direction, un des taux les plus bas de la ligue. Les safeties ont également participé à l'effort, avec un Reed Doughty à 87 plaquages et 2 fumbles forcés et un Oshiomogo Atogwe à 3 INT. Il faudrait cependant que la défense vole plus de ballon aérien, car 13 INT c'est le 22e total.

Les Reds se retrouvent donc avec une défense qui semble partie sur de bons rails mais dont l'ancre principale va bientôt être appelé "le Favre défensif" si ça continue. Blague à part, il faut renforcer un peu la défense contre la course, et surtout prier pour que l'attaque devienne ne serait-ce qu'un peu compétente pour passer plus de 30 minutes sur le terrain. Et malheureusement, même avec Cooley, Moss et Hightower en pleine forme, pas sûr que le "dynamic duo" Grossman/Beck soit la solution. Pas dans une division pareille.



Le futur


*Dallas, *Giants, *Philadelphia, Atlanta, Carolina, Minnesota, Baltimore, Cincinnati, @New Orleans, @Tampa Bay, @St.Louis, @Cleveland, @Pittsburgh.

La NFC East n'est vraiment pas gâtée l'année prochaine. Mais bon, faudrait déjà que Washington pense à gagner des matchs dans sa division avant d'aller regarder ce qu'elle se tapera à côté.

0 Response to "The 5000 Yards Review : Washington"

Vie du site

L'inter saison bat son plein, on approche très vite des camps d'entrainements, rendez-vous chaque jour sur Latest pour suivre l'off saison 2012. Cliquez ici pour le savoir

Pensez-vous que les mauvaises performances des New Orleans Saints sont due à l'absence de Sean Payton ?

Powered by SW rss feed widget
Blog