har The 5000 Yards Review : Seattle - LatestNFL : News sur la NFL

LaDainian Tomlinson prend sa retraite


Le grand LaDainian Tomlinson a décidé de quitter le monde du football à 32 ans. Le joueur ne trouvant plus d'équipe après un petit passage chez les Jets il signera un contrat d'une journée aux Chargers de San Diego.
Le coureur vedette des années 2 000 quitte donc la NFL et pourra rejoindre le Hall Of Fame d'ici 2017.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

Chad Ochocinco signe à Miami


Le Wide Receiver déjanté Chad Ochocinco apparaitra une nouvelle fois dans Hard Knocks.
En effet le joueur viens de signer un contrat avec les Miami Dolphins, le deal est pour un an.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

LatestMailbag : 2ème édition


C'est reparti pour le Mailbag made by Kuro.
Cette semaine retrouvez de l'attaque et toujours plus d'information à se mettre sous la dent. N'hésitez pas à continuer d'envoyer vos questions sur l'adresse prévue à cet effet

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

Hard Knocks 2012 à Miami


Ce seront finalement les Miami Dolphins qui recevrons l'émission de HBO, Hard Knocks cette année.
L'équipe ouvrira les portes des training camps aux caméras et aux téléspectateurs, LatestNFL vous sous titra les épisodes.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

C.T.E : trois lettres pour une cause importante


L'ami Kuro s'est penché sur cette maladie définie par trois lettres CTE et qui touche beaucoup de footballeur retraités.
Peu après le décès de Junior Seau il est temps de mieux comprendre les conséquences de la violence dans notre sport.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news
Une erreur est survenue dans ce gadget

The 5000 Yards Review : Seattle

par Kuro On 3/16/2012 10:00:00 AM
Et voici notre second Compagnon de l'Improbable, les Seahawks de Seattle.



A lire religieusement aussi... avec un drapeau du "12th Man" flottant quelque part.




SEATTLE SEAHAWKS
3e NFC WTFest ~ 7-9
Une défense surprenante



Les prévisions de Madame Soleil 2011


Faire aussi bien que leur rocambolesque saison 2010 avec un record un peu plus flatteur, c'était déjà pas mal comme objectif pour la bande à Pete Carroll. Pas sûr que la surprise marche une deuxième fois, surtout avec la signature de Tarvaris Jackson qui promettait un duel de QB de feu avec... Charlie Whitehurst. Sidney Rice avait été rajouté comme arme en WR même si ce dernier n'avait jamais vraiment confirmé son talent aux Vikes et était en plus cassé d'un peu partout. Du côté de la défense, le souci était surtout au niveau de la couverture aérienne avec le seul Marcus Trufant comme ancre sérieuse. Rien n'avait été fait pour contrer cette carence, ni en FA, ni à la draft avec le seul pick de Demarcus Van Dyke, ce qui n'augurait rien de bon pour cette saison.




La saison


@San Francisco 17-33, @Pittsburgh 0-24, Arizona 13-10, Atlanta 28-30, @Giants 36-25, @Cleveland 3-6, Cincinnati 12-34, @Dallas 13-23, Baltimore 22-17, @St.Louis 24-7, Washington 17-23, Philadelphia 31-14, St.Louis 30-13, @Chicago 38-14, San Francisco 17-19, @Arizona 20-23 (OT).




La réalité


Les voilà donc, les autres spécialistes du résultat imprévisible ! Au palmarès des Seahawks, on a les Ravens, les Giants ou encore Philly... à croire que nos Compagnons de l'Improbable avaient un faible pour la NFC East cette année. Par contre, comme vous pouvez le constater, point de matchs serrés toutes les semaines avec Seattle, c'est plutôt "boom or bust" : seulement 7 matchs sur 16 décidés à 7 points ou moins (dont une mémorable... que dis-je une mythique défaite 6-3 contre les Browns). Mais heureusement, fidèles à leur réputation, nos deux Compagnons nous ont offert une double confrontation décidé par 3 points à chaque fois, comme quoi, chassez le naturel, il revient par la fenêtre.

Tarvaris limite la casse
Commençons par l'attaque. Tarvaris Jackson a été promu QB number ouane au début de la saison, et il l'est resté malgré une petite pause due à une blessure. Il finit l'année avec 60% de complétion, 3091 yards, 14 TD et 13 INT ce qui nous raconte ce qu'on savait déjà : ce n'est pas une foudre, ce n'est sûrement pas la solution magique, mais c'est mieux que rien. Comme pour Alex Smith, on lui demande de ne pas trop foirer et de donner la baballe au fou furax qui attend derrière lui. Jackson a également souffert d'une OL qui a encaissé 50 sacks, ce qui est beaucoup trop pour un QB qui manque déjà de confiance.

La carte spéciale Seahawks
La confiance, Marshawn Lynch l'a et il a celle de son staff. Le cheval de travail a encore fait une très bonne saison à 285 portés, 1204 yards et la bagatelle de 12 TD auxquels il faut rajouter 28 catchs pour 212 yards et 1 TD, confirmant qu'on lui donne des Skittles et un ballon, et roule Mimile... euh roule Shoshawn. Le transfuge des Jets Leon Washington a également participer au bon effort du jeu au sol avec 53 portés pour 248 yards et 1 TD, mais on peut se poser la question de savoir pourquoi les Hawks n'utilisent pas plus son explosivité à la Darren Sproles sur le jeu de passe : seulement 10 catchs pour lui. Attendez, ça me rappelle ce que je viens de dire sur Larod Stephens-Howling chez les Cards non ? Ces Compagnons de l'Improbable font vraiment tout pareil :p.

Chez les receveurs, les chiffres ne sont pas trop mal mais personne ne se lèvera de son siège. Ben Obomanu est le seul à avoir un peu d'expérience, et les Hawks ont perdu Sidney Rice pendant la saison. Le rookie Doug Baldwin termine en tête de toutes les catégories avec 51 catchs pour 788 yards et 4 TD ayant très bien joué le slot receiver. Obomanu, Golden Tate et Rice terminent tous dans les 30+ réceptions entre 380 et 480 yards, et 2/3 TD; je donnerais un passe pour Golden Tate car c'est un rookie qui a été parachuté suite aux blessures de Rice et de Mike Williams, donc on demande à en voir plus. Il manque un vrai playmaker pour aider au jeu de passe et faire avancer l'attaque vu que les Hawks sont 30e en nombre de first down par match avec 16.6. Quand je dis qu'il manque un playmaker, j'inclue Tarvaris dans le lot, hein. Ou sa ligne offensive.

David Hawthorne
En fait, c'est du côté de la défense qu'on a notre vrai WTF. La défense des Hawks est... bonne. Genre, un truc vraiment pas mal. 9e en yards, 7e en points. Quand on regarde les lignes de stats, on pourrait se dire "woah, des gros chiffres, ça explique tout !" mais si on regarde sur les années précédentes, les gros chiffres étaient déjà là. Le DE Chris Clemons, 51 plaquages, 11 sacks et 3 fumbles forcés ? En 2010, 49 plaquages, 11 sacks et 1 fumble forcé. Le MLB David Hawthorne, 115 plaquages, 2 sacks, 3 INT ? En 2009, 117 plaquages, 4 sacks, 3 INT. Le Strong Safety Kam Chancellor est la vraie surprise : le sophomore a pris du galon avec 97 plaquages, 1 sack, 2 fumbles forcés et 4 INT.

Kam Chancellor, joueur prometteur
Le front seven + Chancellor ont fait un très bon travail contre le jeu de course, plaquant à perte et bouchant les brèches quand elles existaient. Je reprendrais l'argument que j'ai utilisé avec les Cards : la division est connue pour ses coureurs de feu (remplacez juste Marshawn Lynch par Beanie Wells) et pourtant la défense est 15e contre la course avec des gars comme Leroy Hill : 89 plaquages, 4 sacks, 1 fumble forcé. Mais Hawthorne et Chancellor sont les vrais piliers de cette défense à la course. Ils ont même eu du soutien du Free Safety Earl Thomas qui a accumulé 98 plaquages.

Concernant la défense contre la passe, les Hawks ont un bon perceur de ligne avec Clemons mais il lui manque un collègue à l'opposé pour vraiment dévaster les QBs. Malgré ça, le back seven a tenu la route avec la 11e défense de la ligue pour un nombre de passes subies qui se situe dans la moyenne. Trufant n'a pas vraiment eu le temps d'avoir un impact vu qu'il n'a joué que 4 matchs, mais Brandon Browner a élevé son niveau de jeu, et je vous ai déjà parlé des deux safeties. Grâce à tout cela, les Hawks ont également réalisé 22 interceptions, le 4e total de la ligue. L'escouade a joué d'une manière plus cohésive, et ça s'est vu sur le terrain.

C'est très marrant de voir à quel point cette NFC WTFest est plus cohérente qu'on ne le croit : encore une fois on a une défense qui n'est pas aidée par son attaque aérienne menée par un QB pas vraiment top mais avec pourtant un bon jeu de course. C'est la mini-AFC North. Pour terminer, il faudrait que les Hawks se calment sur les pénalités : ils en ont commis 138, 2e total derrière les Raiders.



Le futur


*San Francisco, *St.Louis, *Arizona, Green Bay, Minnesota, Dallas, New England, Jets, @Chicago, @Detroit, @Carolina, @Buffalo, @Miami

Ce calendrier risque fort de prendre du volume à cause de franchises comme Chicago, les Jets ou Carolina qui n'ont pas un record à faire trembler les murs cette saison mais qui vont soit récupérer des éléments essentiels, soit (PEUT-ETRE ENFIN) en trouver de nouveaux plus compétents, soit avoir une présaison complète pour tout roder. Dans cet ordre.

0 Response to "The 5000 Yards Review : Seattle"

Vie du site

L'inter saison bat son plein, on approche très vite des camps d'entrainements, rendez-vous chaque jour sur Latest pour suivre l'off saison 2012. Cliquez ici pour le savoir

Pensez-vous que les mauvaises performances des New Orleans Saints sont due à l'absence de Sean Payton ?

Powered by SW rss feed widget
Blog