har The 5000 Yards Review : San Francisco - LatestNFL : News sur la NFL

LaDainian Tomlinson prend sa retraite


Le grand LaDainian Tomlinson a décidé de quitter le monde du football à 32 ans. Le joueur ne trouvant plus d'équipe après un petit passage chez les Jets il signera un contrat d'une journée aux Chargers de San Diego.
Le coureur vedette des années 2 000 quitte donc la NFL et pourra rejoindre le Hall Of Fame d'ici 2017.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

Chad Ochocinco signe à Miami


Le Wide Receiver déjanté Chad Ochocinco apparaitra une nouvelle fois dans Hard Knocks.
En effet le joueur viens de signer un contrat avec les Miami Dolphins, le deal est pour un an.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

LatestMailbag : 2ème édition


C'est reparti pour le Mailbag made by Kuro.
Cette semaine retrouvez de l'attaque et toujours plus d'information à se mettre sous la dent. N'hésitez pas à continuer d'envoyer vos questions sur l'adresse prévue à cet effet

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

Hard Knocks 2012 à Miami


Ce seront finalement les Miami Dolphins qui recevrons l'émission de HBO, Hard Knocks cette année.
L'équipe ouvrira les portes des training camps aux caméras et aux téléspectateurs, LatestNFL vous sous titra les épisodes.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

C.T.E : trois lettres pour une cause importante


L'ami Kuro s'est penché sur cette maladie définie par trois lettres CTE et qui touche beaucoup de footballeur retraités.
Peu après le décès de Junior Seau il est temps de mieux comprendre les conséquences de la violence dans notre sport.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news
Une erreur est survenue dans ce gadget

The 5000 Yards Review : San Francisco

par Kuro On 3/15/2012 10:00:00 AM
Et pour les 2/3 qui n'ont pas fini gaga en bavant sur eux après avoir lu toutes les reviews, nous terminons le 5000 Yards Review avec la division que vous attendez tous, la NFC WTFest :). Cette division qui nous avait sorti un record de médiocrité l'année dernière a fait un peu de ménage et avec l'arrivée d'un nouveau coach, les 49ers se sont détachés comme favori. Mais n'oublions pas nos Compagnons de l'Improbable qui ont fait des leurs histoire de pimenter un peu la saison. Par contre après avoir bataillé pour le titre en 2010, St.Louis a chu de manière spectaculaire.

On attaque avec les champions, les 49ers de San Francisco.

A lire en mettant une claque dans le dos de votre voisin.

SAN FRANCISCO 49ERS
1er NFC WTFest ~ 13-3 / 1-1
Si près du but





Les prévisions de Madame Soleil 2011


Avec une défense qui progresse d'année en année, est-ce que l'attaque allait suivre la donne ? C'était une des grandes questions dans la Bay Area où, sans aucun conteste, le plus gros mouvement avait été l'arrivée du nouveau coach, Jim Harbaugh, le frère cadet du coach des Ravens. Celui-ci étant persuadé qu'Alex Smith était son QB, les 49ers se sont contentés de rajouter Colin Kaepernick à la draft au 2e tour; Aldon Smith avait été choisi pour renforcer le pass rush au 1er tour. David Baas et Nate Clements étaient remplacés par Jonathan Goodwin et Carlos Rogers alors que Braylon Edwards était signé pour donner une arme supplémentaire en attaque. La vraie question était maintenant : avec si peu de changement dans l'effectif, est-ce que l'arrivée d'Harbaugh et son envie de jouer un football plus à l'ancienne allait pouvoir booster la franchise dans une division plutôt faible ?



La saison


Seattle 33-17, Dallas 24-27 (OT), @Cincinnati 13-8, @Philadelphia 24-23, Tampa Bay 48-3, @Detroit 25-19, Cleveland 20-10, @Washington 19-11, Giants 27-20, Arizona 23-7, @Baltimore 6-16, St.Louis 26-0, @Arizona 19-21, Pittsburgh 20-3, @Seattle 19-17, @St.Louis 34-27.



Les playoffs


New Orleans 36-32, Giants 17-20 (OT).



La réalité


17 ans que les 49ers attendaient le retour au Superbowl depuis la victoire écrasante de l'équipe de Steve Young sur les Chargers en janvier 1995. Et puis deux coups du sort en finale NFC ont donné l'occasion à l'adversaire de marquer 10 points, et les 49ers ont regardé le Superbowl à la maison. Pourtant San Francisco a été impressionnant cette saison, et notamment défensivement. Sans pour autant comparer les deux équipes, la manière de jouer de SF s'est beaucoup rapprochée des Ravens de 2000 lors de leur Superbowl : une défense acharnée et une attaque peu flamboyante mais qui s'appuie sur un jeu de course puissant pour assurer la victoire (les Ravens avaient mené Trent Dilfer au titre... TRENT DILFER !!!).

La carte de Yardage Smith
Et cela, si on le doit à la motivation des joueurs et aux nouvelles recrues, on le doit surtout sans hésiter au fougueux Coach Of The Year, Harbaugh, qui a non seulement énergisé la défense, mais qui a surtout redonné confiance en un Alex Smith qu'on pensait cramé voire doublement cramé. En fait, est-ce qu'on peut véritablement dire qu'il lui a redonné confiance ? C'est surtout que Harbaugh n'a pas demandé à Smith de faire des choses dont il était incapable, il lui a donné un jeu de course compétent, une défense morte de faim, et il lui a dit "maintenant Alex, trouve des receveurs quitte à faire des petites passes, t'inquiètes pas, avec ton jeu de course ça suffira". Dès qu'on ne lui demande pas d'envoyer des bombes qui finiront au 3e rang des tribunes, Alex Smith est capable de faire une saison comme il en a fait une cette année : en limitant les erreurs. Il poste des chiffres de 61.3%, 3144 yards, 17 TD et 5 INT, ce qui est exactement ce qu'on lui demandait.



La carte spéciale 49ers
En effet, Alex Smith avait des armes de choix à ses côtés pour avancer et marquer les points. Les 49ers ont enfin pu profiter de Frank Gore pendant toute la saison (16 matchs démarrés pour la première fois depuis 2006) et le coureur a fait sa 2e meilleure saison après 2006 : 282 portés, 1211 yards et 8 TD pour lui. Le rookie Kendall Hunter a également profité du très bon travail de l'OL pour amasser 112 portés, 473 yards et 2 TD. Les deux coureurs se retrouvent à une moyenne de 4.3 et 4.2, ce qui est la preuve d'une ligne compétente.

La seconde arme, puisque j'en suis aux scoreurs, c'est bien évidemment le métronome kicker David Akers, plus gros marqueur de points de la ligue avec 166 points, et 19 points devant le kicker des Saints John Kasay. Il a été décisif à plusieurs reprises, marquant presque les seuls points du match et permettant à son équipe de rarement repartir d'un drive bredouille.




Vernon Davis & Frank Gore
Chez les receveurs, Mike Singletary doit sourire quelque part, parce que si son passage à SF n'a pas laissé forcément que des bons souvenirs, il y a une chose dont il peut s'honorer : avoir secouer les puces de Vernon Davis en 2008. Depuis le TE fait des étincelles et a été un des hommes forts en attaque, avec 67 catchs, 792 yards et 6 TD, juste derrière Michael Crabtree avec 72 catchs, 874 yards et 4 TD. Par contre le Braylon Edwards Show n'a strictement rien donné, finissant par être mis en waive. Quoiqu'il en soit, ce sont là des stats parfaitement honorables quand on sait que le gameplan des 49ers est plus basé sur la course.

La défense avec Willis (52)
Mais c'est bien la défense le point positif de cette année, avec des bons joueurs que l'on connaissait déjà (Patrick Willis, Justin Smith ou Carlos Rogers) et des bons joueurs qu'on a appris à connaître (NaVorro Bowman, Dashon Goldson et Aldon Smith). Cette défense a surtout dominé dans deux domaines : la défense contre la course, la meilleure de la ligue avec 77 yards encaissés en moyenne et un total de 3 TD; et les vols de ballon avec 38, la meilleure de la ligue à égalité avec les Packers. Bowman a été énorme avec 143 plaquages et 2 sacks, alors que Willis a patrouillé comme à son habitude au centre de la défense pour 97 plaquages, 2 sacks, 2 fumbles forcés et 2 INT.

Devant, le pass-rush est dans le top 10 avec 42 sacks (dont 14 d'Aldon Smith et 7.5 de Justin Smith) et la défense contre la passe, sans avoir été extraordinaire, a fait le travail pour amener les 49ers en 2e position dans la NFC et jusqu'en finale de conférence. Rogers et Goldson ont réussi 6 INT chacun, ce qui en fait une des paires les plus prolifiques dans ce domaine.

Jim Harbaugh, Coach de l'année
Maintenant s'il y a un problème dans l'équipe, c'est le 2e pire taux de conversion de 3e tentative de la ligue (29%) et quand une des autres escouades commet des erreurs (comme les équipes spéciales contre les Giants), le retard devient trop difficile à rattraper... surtout quand en face il y a une défense compétente (pas comme les Saints qui ont ouvert les portes en Divisional Round). Et pourtant, les équipes spéciales ont été formidables cette année, notamment avec David Akers et le punter Andy Lee qui a posté les meilleures stats de l'année. Il va falloir plancher sur le problème de l'attaque assez vite pour Jim Harbaugh afin d'éviter de se retrouver dans ce genre de situation à l'avenir.




Le futur


*Arizona, *St.Louis, *Seattle, Chicago, Detroit, Giants, Bills, Dolphins, @Green Bay, @Minnesota, @New Orleans, @New England, @Jets.

WTFBBQLOLoneone111!! Malgré la relative chute de qualité dans l'AFC East, ça reste un calendrier à se taper la tête, surtout que SF va se déplacer chez trois autres mammouths, NE, GB ET NO.

0 Response to "The 5000 Yards Review : San Francisco"

Vie du site

L'inter saison bat son plein, on approche très vite des camps d'entrainements, rendez-vous chaque jour sur Latest pour suivre l'off saison 2012. Cliquez ici pour le savoir

Pensez-vous que les mauvaises performances des New Orleans Saints sont due à l'absence de Sean Payton ?

Powered by SW rss feed widget
Blog