har The 5000 Yards Review : Carolina - LatestNFL : News sur la NFL

LaDainian Tomlinson prend sa retraite


Le grand LaDainian Tomlinson a décidé de quitter le monde du football à 32 ans. Le joueur ne trouvant plus d'équipe après un petit passage chez les Jets il signera un contrat d'une journée aux Chargers de San Diego.
Le coureur vedette des années 2 000 quitte donc la NFL et pourra rejoindre le Hall Of Fame d'ici 2017.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

Chad Ochocinco signe à Miami


Le Wide Receiver déjanté Chad Ochocinco apparaitra une nouvelle fois dans Hard Knocks.
En effet le joueur viens de signer un contrat avec les Miami Dolphins, le deal est pour un an.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

LatestMailbag : 2ème édition


C'est reparti pour le Mailbag made by Kuro.
Cette semaine retrouvez de l'attaque et toujours plus d'information à se mettre sous la dent. N'hésitez pas à continuer d'envoyer vos questions sur l'adresse prévue à cet effet

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

Hard Knocks 2012 à Miami


Ce seront finalement les Miami Dolphins qui recevrons l'émission de HBO, Hard Knocks cette année.
L'équipe ouvrira les portes des training camps aux caméras et aux téléspectateurs, LatestNFL vous sous titra les épisodes.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

C.T.E : trois lettres pour une cause importante


L'ami Kuro s'est penché sur cette maladie définie par trois lettres CTE et qui touche beaucoup de footballeur retraités.
Peu après le décès de Junior Seau il est temps de mieux comprendre les conséquences de la violence dans notre sport.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news
Une erreur est survenue dans ce gadget

The 5000 Yards Review : Carolina

par Kuro On 3/14/2012 10:00:00 AM
3e équipe de la NFC South que nous regardons à la loupe, les Panthers de CaMrolina.
   


A lire en imaginant des smileys de Cam partout (vous l'avez échappé belle, j'ai FAILLI le faire).



Oh allez pour le fun :

CAROLINA PANTHERS
3e NFC South ~ 6-10
Cam Factor


Les prévisions de Madame Soleil 2011


Faire mieux que 2010, et ce n'était pas difficile. Après le pick désastreux de Jimmy Clausen, la franchise n'avait pas voulu attendre Andrew Luck et avait décidé de frapper un grand coup en draftant la sensation Cameron Newton. Ce pick avait nourri d'énormes questions sur lui et sur son intégration au monde des pros, et on avait tout lu et entendu. La resignature de DeAngelo Williams plus la razzia sur les TE Jeremy Shockey et Greg Olsen donnaient au nouveau QB des armes intéressantes pour sa première saison. Côté défense, après le four complet Everett Brown en lieu et place de Julius Peppers, est-ce que le pass-rush allait aider une arrière-garde friable ?



La saison


@Arizona 21-28, Green Bay 23-30, Jacksonville 16-10, @Chicago 29-34, New Orleans 27-30, @Atlanta 17-31, Washington 33-20, Minnesota 21-24, Tennessee 3-30, @Detroit 35-49, @Indianapolis 27-19, @Tampa Bay 38-19, Atlanta 23-31, @Houston 28-13, Tampa Bay 48-16, @New Orleans 17-45.



La réalité


Regardez d'un peu plus près les résultats... 1 victoire et 6 défaites par 7 points ou moins. Et 2 défaites sont à cause d'un kicker pourri. Imaginez que seulement la moitié des matchs soient tombés de l'autre côté, et vous avez un record de 9-7. Ce n'est pas un souhait magique à la fée NFL, c'est ce que peuvent honnêtement viser les Cats l'année prochaine avec un petit boost. Rajoutez un peu de chance à la Cardiac Cats 2003, et vous avez une équipe de playoffs.

La carte spéciale Panthers
Pourquoi ? Parce qu'après tout le blabla à son sujet, Cam a décidé de donner sa réponse sur le terrain. L'Offensive Rookie Of The Year poste une saison mirobolante : 60%, 4051 yards, 21 TD et 17 INT, auxquels il rajoute les stats effarantes de 126 courses pour 706 yards et 14 TD. Il bat ainsi deux records : le record de Peyton Manning en yards pour un rookie, et le record de Steve Grogan de TD à la course pour un QB. Et le plus affolant, c'est qu'il peut encore mieux faire s'il corrige quelques erreurs de jugement sur le terrain (les INT et certaines passes à ne pas tenter) et en dehors ("apprendre à être un vrai leader" comme il le dit).

A l'instar de ce que l'ancien Coach des Cats John Fox a fait à Denver avec Tim Tebow, mais dans une proportion bien moindre car Cam EST un vrai passeur, Rob Chudzinski a adapté son gameplan autour des capacités physiques de sa pépite. Cam sait rester dans la poche et délivrer la passe quitte à prendre un carton, il ne fuit pas illico comme Vick pouvait le faire à ses débuts. Ses capacités à la course ont permis d'introduire l'option dans le playbook de Carolina avec du succès.

Même si au début, il faut avouer que le jeu de course a eu du mal à se mettre en jambes, avec une première moitié de saison ardue pour le "Double Trouble" DeAngelo Williams/Johnathan Stewart; les deux compères ont été un diesel qui n'a donné sa pleine mesure qu'en deuxième partie de saison (et comme par hasard, les Cats sont à 2-6 en première moitié, et 4-4 ensuite). Ils ont respectivement 836 yards pour 7 TD et 761 yards pour 4 TD, sachant qu'il faut rajouter également le travail à la réception de Stewart avec 413 yards et 1 TD.

Smitty is back !
Tiens, en parlant de réceptions, on a ressuscité Steve Smith ! Enfin... la présence d'un QB qui n'est pas Clausen a ressuscité Smitty, qui a posté de nouveaux des chiffres dignes de son talent avec 79 catchs, 1394 yards et 7 TD. Autour de lui, ce sont surtout les deux TE Olsen et Shockey qui ont donné satisfaction avec 995 yards et 9 TD à eux deux. C'est encore un peu faible chez les autres receveurs avec Brandon LaFell tirant son épingle du jeu avec 613 yards et 3 TD, mais il va falloir réhausser le niveau de jeu car Steve Smith ne sera pas éternel.

Il faut noter que la ligne offensive elle aussi s'est bien reprise en jeu au sol, et ça coïncide avec la bonne production des coureurs en 2e partie de saison. Avec des éléments comme le C Ryan Kalil (au Pro Bowl) ou le LT Jordan Gross, elle est également acceptable en protection, bien aidée par un Newton qui a la faculté de transformer un sack en gain. Pour finir, si les Cats veulent continuer sur leur élan offensif, vous pouvez être certains qu'il y a une prière collective actuellement pour que Chudzinski ne parte pas dans un autre club.

Williams & Anderson
Attaquons maintenant l'autre côté du ballon. Les Panthers n'ont pas été épargné par les blessures, avec les titulaires Jon Beason, Thomas Davis et Ron Edwards out pour la saison tôt dans l'année. On a pu cependant se rendre compte de la profondeur de l'équipe au poste de LB avec James Anderson qui a certes un nom passe-partout mais dont le boulot au centre de la défense a été tout sauf banal : 145 plaquages, 1.5 sacks et 2 INT. On sent qu'il n'est pas encore totalement fait pour le poste, mais en ajout avec les Beason et Davis, ça fait une ligne qui a de la gueule. On a aussi pu apprécier les rentrées de Dan Connor et Jordan Senn, 146 plaquages à eux deux. Certes, Charles Johnson enregistre une bonne 2e saison à 9 sacks, mais il était à 11.5 l'année dernière, et on attend un peu plus de sa part. Greg Hardy a joué les DE de complément intéressant avec 50 plaquages et 4 sacks.

Chris Gamble à l'interception
Mais malgré tout cela, le niveau général de la défense est trop faible pour espérer mieux que le record actuel et se battre avec Atlanta ou New Orleans. Que ce soit à la course ou à la passe, Carolina se classe parmi les plus mauvaises défenses en yards par play, points encaissés, yards encaissés ou taux de conversion de 3e down adverse. Cela vient du fait qu'avec 31 sacks, le pass rush n'arrive pas assez souvent au QB adverse, exposant une arrière-garde friable mis à part Chris Gamble qui s'est bien repris après sa remise en question de 2010 (il n'a autorisé que 45% de passes complétées). Et quand on n'arrive pas à sortir l'adversaire sur 3e tentative et qu'on ne compte que 14 interceptions, on ne peut pas redonner des munitions à l'attaque si efficace soit-elle.



Maintenant, modérons tout cela. Les Panthers ont l'un des effectifs les plus jeunes de la ligue avec une moyenne d'âge autour de 23 ans. Ils ont eu un nouveau coach à l'intersaison, et cette même intersaison a été sévèrement tronquée par le lockout et l'impossibilité de faire des camps pour bien mettre en place le playbook. La saison prochaine, on verra ce que vaut Carolina avec toute une pré-saison habituelle, et pour une jeune équipe qui a connu autant de bouleversements, avec des rookies tant offensifs (Cam) que défensifs (les DT Terrell McClain et Sione Fua), ça peut qui sait faire pencher la balance du bon côté. Mais une balance qui elle, implacable, va forcer les Cats à bouger dans les prochains jours, c'est celle du salary cap : Carolina est projeté au-dessus de la limite, et ce n'est pas bon signe pour une franchise qui va devoir cutter des joueurs alors qu'elle semble sur le point de décoller.



Le futur


*Atlanta, *New Orleans, *Tampa Bay, Dallas, Giants, Seattle, Denver, Oakland, @Philadelphia, @Washington, @Chicago, @Kansas City, @San Diego.

Eh oui les gens... préparez-vous au méga-hype du siècle... car on aura un DENVER @ CAROLINA ! SUPERMAN VS GOD !

0 Response to "The 5000 Yards Review : Carolina"

Vie du site

L'inter saison bat son plein, on approche très vite des camps d'entrainements, rendez-vous chaque jour sur Latest pour suivre l'off saison 2012. Cliquez ici pour le savoir

Pensez-vous que les mauvaises performances des New Orleans Saints sont due à l'absence de Sean Payton ?

Powered by SW rss feed widget
Blog