har The 5000 Yards Review : Atlanta - LatestNFL : News sur la NFL

LaDainian Tomlinson prend sa retraite


Le grand LaDainian Tomlinson a décidé de quitter le monde du football à 32 ans. Le joueur ne trouvant plus d'équipe après un petit passage chez les Jets il signera un contrat d'une journée aux Chargers de San Diego.
Le coureur vedette des années 2 000 quitte donc la NFL et pourra rejoindre le Hall Of Fame d'ici 2017.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

Chad Ochocinco signe à Miami


Le Wide Receiver déjanté Chad Ochocinco apparaitra une nouvelle fois dans Hard Knocks.
En effet le joueur viens de signer un contrat avec les Miami Dolphins, le deal est pour un an.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

LatestMailbag : 2ème édition


C'est reparti pour le Mailbag made by Kuro.
Cette semaine retrouvez de l'attaque et toujours plus d'information à se mettre sous la dent. N'hésitez pas à continuer d'envoyer vos questions sur l'adresse prévue à cet effet

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

Hard Knocks 2012 à Miami


Ce seront finalement les Miami Dolphins qui recevrons l'émission de HBO, Hard Knocks cette année.
L'équipe ouvrira les portes des training camps aux caméras et aux téléspectateurs, LatestNFL vous sous titra les épisodes.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news

C.T.E : trois lettres pour une cause importante


L'ami Kuro s'est penché sur cette maladie définie par trois lettres CTE et qui touche beaucoup de footballeur retraités.
Peu après le décès de Junior Seau il est temps de mieux comprendre les conséquences de la violence dans notre sport.

NFL ,foot us, latestnfl, info, news
Une erreur est survenue dans ce gadget

The 5000 Yards Review : Atlanta

par Kuro On 3/13/2012 02:00:00 PM
Nous poursuivons la review de la NFC South avec les Falcons d'Atlanta.




A lire d'une voix monocorde et constante sous un dôme.




ATLANTA FALCONS
2e NFC South ~ 10-6 / 0-1
Dome-cursed ?





Les prévisions de Madame Soleil 2011


Avoir intérêt à rentabiliser la rançon payée pour récupérer Julio Jones à la draft. Certes les Falcons avaient besoin d'une menace sur jeu long, mais le trade-up qu'ils avaient réalisé pour remonter jusqu'en #6 leur avait coûté cher. Et tout cela aux dépends d'autres besoins, comme au niveau de la ligne offensive ou des arrières chez lesquels Brent Grimes se sentait un peu seul; la resignature de Tyson Clabo était une priorité pour garder le RT à la maison. Du côté de la défense, John Abraham avait vu de la compagnie arriver sur la DL avec la signature de Ray Edwards des Vikings, une addition intéressante. La resignature de Stephen Nicholas était également une bonne chose pour accompagner Curtis Lofton et Sean Weatherspoon en LB.



La saison


@Chicago 12-30, Philadelphia 35-31, @Tampa Bay 13-16, @Seattle 30-28, Green Bay 14-25, Carolina 31-17, @Detroit 23-16, @Indianapolis 31-7, New Orleans 23-26 (OT), Tennessee 23-17, Minnesota 24-14, @Houston 10-17, @Carolina 31-23, Jacksonville 41-14, @New Orleans 16-45, Tampa Bay 45-24.



Les playoffs


@Giants 2-24.



La réalité


Une vision trop habituelle
Pour la 3e fois en 4 ans depuis l'arrivée de Mike Smith, les Falcons accèdent au playoffs. Un signe de qualité et d'une constance dans les résultats. Et pour la 3e fois en 4 ans, les Falcons sont one & out. Un signe de... euh... constance dans les résultats aussi. Et pour la 2e fois de suite, les Falcons ont surtout reçu une leçon dans une défaite cuisante. Un... signe de... de... de. Terminez-vous même la phrase. Mais est-ce que tout ça est vraiment surprenant de la part de l'équipe la plus constante de la ligue ? Les Falcons sont connus pour être une équipe qui joue classiquement... très classiquement... TROP classiquement. Et quand ils sortent de la norme, on se demande s'ils n'ont pas carrément fumé la moquette, comme le trade-up rocambolesque pour aller chercher Julio Jones qui doit placer leur premier pick dans la draft 2012 autour du #54. Surtout quand franchement ils avaient d'autres besoins à régler avant ça. Mais on va y venir justement.

Commençons donc par l'attaque et la tête de l'attaque. Matt Ryan avait démarré sa carrière pro en fanfare, et depuis le soufflé est quelque peu retombé, surtout au niveau des playoffs. La saison régulière ne lui pose généralement pas de problème, et cette année encore il a aligné des stats remarquables avec 61.3%, 4177 yards, 29 TD et 12 INT. Oui, c'est du Falcons tout craché ça, même avec plus de 4000 yards, on ne dépasse pas 30 TD dans l'année, parce qu'on a un gros cheval de travail à côté. Classique je vous dis ! Par contre depuis le temps, on commence à voir les problèmes que Ryan peut avoir : les parcours longs, et les parcours extérieurs. Ryan n'a pas un bras énorme, et contre les Giants on a vu que quand on lui retire les passes intérieures, ça devient plus difficile. Surtout dans un climat venteux comme peut l'être celui du MetLife.

La carte spéciale Falcons
Je parlais de cheval de travail, je voulais bien sûr parler de Michael Turner. Cela fait la 3e fois en 4 ans que le coureur a porté la balle plus de 300 fois avec 301 portés (2e de la ligue) pour 1340 yards et 11 TD; ça permet à l'attaque de manger du temps à l'horloge (ils sont 4e en temps de possession). Turner a bien commencé la saison, mais sa moyenne a pris un coup vers la fin, ce qui n'est pas un bon signe : il va avoir 30 ans, et en général les coureurs qui reçoivent fréquemment 300 portés commencent à donner des signes de fatigue autour cet âge, donc il va falloir surveiller ses futures performances. Pour finir, on ne peut pas citer Turner sans également apprécier le travail de la ligne offensive qui l'aide énormément. Elle fait également un travail acceptable de protection de Ryan, mais il faut pointer la grosse déception qu'est devenue le LT Sam Baker, le Julio Jones de 2008 (lisez par là pris après un méga trade-up) et qui a perdu sa place de titulaire.




Matt Ryan & Julio Jones
Bon alors, en parlant de Julio, ça a donné quoi sur le terrain ? De bonnes choses. Roddy White reste bien sûr le #1 avec 100 catchs, 1296 yards et 8 TD, mais Jones a apporté sa contribution avec 54 catchs, 959 yards et 8 TD lui aussi. Tony Gonzalez a fait sa part du travail avec 80 catchs, 875 yards et 7 TD alors que Harry Douglas a été un ami qui a voulu du bien avec 498 yards et 1 TD. En bref, Julio a pris avantageusement la place de Michael Jenkins parti aux Vikes et c'est ce qu'on lui demandait. Tout cela nous donne une attaque des Falcons qui est dans le top 10 en yards gagnés et pour qui la sécurité de la balle est importante : 12 fumbles seulement, 2e total le plus bas de la ligue (d'ailleurs il est amusant de remarquer qu'ils sont juste derrière les Saints, et que les Panthers sont 4e... c'est pour équilibrer avec les Bucs qui sont les pires de la ligue je suppose >_>).

Parlons maintenant de la défense. Commençons par la DL et le moins bon, avec le DT Peria Jerry, le first-round de la draft 2009 qui comme Baker a perdu son job, au profit de Jonathan Babineaux (décidément les premiers picks d'Atlanta de cette époque ont eu du mal). Ray Edwards n'a pas eu l'impact escompté avec seulement 3.5 sacks, prouvant que quand on a Jared Allen et le Williams Wall à côté de soi, oh ben ça alors, ça aide pour mobiliser l'OL adverse (arrêtez les presses, on a un scoop...). Par contre les deux autres éléments de la DL sont parmi les top défenseurs chez Atlanta : Corey Peters a réussi 3 sacks et 1 INT, et l'increvable John Abraham a entassé 9.5 sacks et 4 fumbles forcés. Ceci dit Abraham n'est plus tout jeune non plus et les Falcons vont peut-être devoir se tourner vers le draft pour trouver un autre DE.

Les LB au plaquage
Néanmoins, on parle là de pass rush (qui n'est pas extraordinaire) alors que la défense contre la course, elle, est efficace (6e de la ligue en yards). C'est aussi grâce à la ligne de LB composée de Weatherspoon, Lofton et Nicholas. Cette ligne n'est pas forcément la meilleure de la ligue (ou de la conférence, allez voir à SF), cependant elle fait le travail. Lofton est dans le top 5 des plaqueurs NFL avec 147 (top 11 si on ne compte que les plaquages seuls), auxquels il ajoute 1 fumble forcé, 1 sack et 2 INT dont 1 pour un TD; Weatherspoon est 2e dans l'équipe avec 115 plaquages et 4 sacks. C'est un bonne division du boulot entre les deux LB, l'un plus en couverture, l'autre plus en pass rush. Nicholas est un bon complément au deux même si on le voit un peu moins (25 plaquages, 2 fumbles forcés). Il faut noter également que ces LB sont bons en couverture de passe vers les RBs ou même le TE.

Ce qui n'est pas forcément le cas de leurs amis de la base arrière. Quelques fois on a un peu l'impression que c'est Brent Grimes et le reste du monde. On a du mal à voir Dunta Robinson mériter le salaire astronomique qu'il a signé il y a deux ans (surtout par rapport à Grimes). Certes, il a été plus habitué à jouer en man-to-man quand il était à Houston et les schémas du DC appelant plus de soft et de zone ont pu le déstabiliser, mais un CB de sa trempe devrait pouvoir s'adapter. Il sera intéressant de voir ce qu'il va faire avec le changement de DC. Thomas DeCoud mène les arrières avec 86 plaquages et 4 INT mais l'ensemble paraît un peu trop fragile pour soutenir une pression intense trop longtemps.

C'est pour toutes ces petites choses que les Falcons ont décidé de faire le ménage et de virer l'OC ET le DC. Si certains d'entre vous se disent que c'est un peu exagéré, il faut aussi se rendre compte que les Falcons ont besoin d'un électrochoc. Et je ne vous parle pas de la saison régulière mais bien des playoffs. L'équipe a mal joué dans ses trois matchs de playoffs, mais les deux dernières performances étaient vraiment les pires. A la fin, c'était de l'abandon de navire pur et simple. L'attaque qui n'avance pas, Mike Smith qui se mélange les pinceaux entre quand y aller sur 4e ou non, et son escouade offensive qui se rate à répétition quand il décide d'y aller, la défense qui ne créé aucun turnover quand ça compte le plus, on dirait que les Falcons de l'année ne sont plus là en Janvier... en fait avec le style de coaching et cette proprension à poser un oeuf en Janvier, on dirait presque que Smith est le digne successeur de Marty Schottenheimer : Marty Ball qui gagne en saison et walou en playoffs.

"The Suit" is coming...
C'est pourquoi l'acquisition de Mike Nolan (un pote de Smith) comme DC est TRES intéressante pour les Falcons : même si Nolan a foiré son passage à SF, il fait partie comme Wade Phillips ou Jack Del Rio de ces spécialistes défensifs qui ne sont pas forcément fait pour le poste de HC mais qui peuvent être redoutables comme DC (Phillips est le DC de Houston et Del Rio était DC à Carolina en 2002... l'année où ils étaient la 2e défense). Par contre... Dirk Koetter en OC ? L'ancien OC des Jaguars ? OK, il était déjà là lors de la grosse saison 2007, mais ensuite... espérons que Koetter a surtout été plombé par le manque de talent dans son escouade. Il a l'occasion de le prouver.



Le futur


*Carolina, *New Orleans, *Tampa Bay, Dallas, Giants, Arizona, Denver, Oakland, @Philadelphia, @Washington, @Detroit, @Kansas City, @San Diego.

Tiens, les Falcons auront deux matchs de plus en extérieur l'année prochaine. Philly, KC et SD, des endroits toujours très calmes et pas du tout bruyant en plus.

0 Response to "The 5000 Yards Review : Atlanta"

Vie du site

L'inter saison bat son plein, on approche très vite des camps d'entrainements, rendez-vous chaque jour sur Latest pour suivre l'off saison 2012. Cliquez ici pour le savoir

Pensez-vous que les mauvaises performances des New Orleans Saints sont due à l'absence de Sean Payton ?

Powered by SW rss feed widget
Blog